11 conseils pour une randonnée hivernale confortable et sécuritaire

La randonnée hivernale est un excellent moyen de rester actif et en bonne santé pendant les mois froids. Cependant, il présente de nombreux problèmes de sécurité absents pendant les conditions saisonnières chaudes, nécessitant une planification et une préparation supplémentaires. Lisez la suite pour 11 conseils pour une randonnée sûre et confortable en hiver.

Conseils pour une randonnée hivernale confortable et sécuritaire

Source de l’image : pixabay.com

1. Choisissez des vêtements et du matériel appropriés

Le choix des vêtements appropriés est crucial lors de randonnées par temps froid. Assurez-vous d’adopter le système de couches en trois parties, qui comprend la couche extérieure qui protège du vent et de l’humidité, la couche intermédiaire qui isole votre corps du froid et la couche de base qui empêche la transpiration de la peau. La superposition vous permet d’enlever ou d’ajouter des vêtements lors de randonnées hivernales pour rester confortable et au chaud sans transpirer ni surchauffer.

Certains vêtements et équipements de randonnée hivernale essentiels comprennent des gants polaires, des chapeaux d’hiver, cache-cou, chaussettes en laine ou synthétiques, raquettes, crampons, vestes coquilles et pantalons polaires. Évitez les vêtements en coton car ils mettent beaucoup de temps à sécher, ce qui augmente les risques d’hypothermie. Vous devez également éviter les vêtements serrés car ils provoquent une mauvaise circulation, entraînant des engelures. Vérifier KryptekName pour acheter vos vêtements et votre équipement de randonnée hivernale.

2. Apportez des fournitures d’urgence

Préparez-vous aux circonstances et aux situations de crise lors de randonnées hivernales en emportant un équipement de sécurité approprié. Un kit d’approvisionnement d’urgence approprié peut être une différence vitale si vous rencontrez un défi dans une zone où l’aide peut être à des heures ou des jours. En plus du matériel de randonnée essentiel, apportez une boussole, une trousse de premiers soins, une carte des sentiers, une lampe frontale ou une lampe de poche, des sachets chauffants pour les mains ou un multi-outil. Assurez-vous que toutes les fournitures sont en excellent état, gardez les batteries au chaud et emportez plus d’un outil de survie principal pour mieux vous préparer aux scénarios imprévus. N’oubliez pas de porter un sifflet pour vous aider à contacter vos amis si vous êtes perdu ou blessé.

  10 blessures de chien qui sont les plus susceptibles de se produire lors d'une randonnée

3. Randonnée avec un partenaire

Randonnée avec un partenaire

La randonnée avec un partenaire est la voie à suivre, surtout en hiver. Vous pourriez rencontrer des défis mineurs qui pourraient se transformer en problèmes mortels pendant votre randonnée si vous ne pouvez pas contacter l’aide. Vous devriez partager l’aventure avec un partenaire plus expérimenté, car il offre plus de sécurité et peut vous aider à résoudre les problèmes que vous rencontrez sur le sentier. Ils peuvent vous aider à utiliser des raquettes et des microspikes, à sélectionner votre équipement et à déterminer les conditions dangereuses.

La randonnée avec un partenaire est idéale, surtout lorsque vous n’avez pas assez d’argent à dépenser pour l’aventure ou que vous êtes nouveau dans l’esprit. Vous pouvez emprunter des lunettes, des gants et des bâtons de randonnée, entre autres articles essentiels pour la randonnée. Assurez-vous d’informer un ami proche qui n’est pas dans l’aventure de votre emploi du temps et de vos plans pour vous assurer d’obtenir de l’aide pendant que vous êtes dans la nature au cas où vous ne seriez pas en mesure d’appeler à l’aide.

4. Emportez une paire de microspikes

Emportez une paire de microspikes

Avec l’air frais et l’absence d’insectes volants et piqueurs, la randonnée en hiver est amusante. Cependant, cela change rapidement lorsque vous ou vos amis vous retrouvez sur le dos en atteignant une plaque de glace sur votre piste. Pour cette raison, vous devez toujours emporter une paire de microspikes avec vous lors de vos randonnées hivernales, même si vous pensez que vous ne les utiliserez peut-être pas.

Les microspikes offrent une traction sur les zones glissantes telles que les surfaces enneigées ou glacées. Cela réduit les chutes, les glissades, les éclaboussures ou les déversements pendant les randonnées hivernales. Ils s’enfoncent dans la glace ou la neige, vous permettant de rester immobile sur une surface glissante. Cependant, assurez-vous d’apprendre à les utiliser, surtout si vous débutez avec les microspikes, pour éviter de vous blesser. Demandez à un ami de vous apprendre à les mettre, à les enlever et à les utiliser en descente ou en montée. Un seul trébuchement ou faux pas lors de l’utilisation de vos microspikes pourrait vous fouler la cheville ou vous couper la jambe.

  Randonnée : le rendez-vous parfait pour les couples aventureux

5. Vérifiez la météo

Il est crucial de déterminer les conditions météorologiques attendues lors d’une randonnée, surtout en hiver. Les systèmes frontaux et les tempêtes violentes, entre autres changements météorologiques, se produisent rapidement, alors déterminer à quoi s’attendre peut vous aider à mieux vous préparer lorsque vous êtes sur les sentiers. Vérifiez la vitesse du vent, les précipitations, les heures de clarté et les rapports d’avalanche pour assurer une préparation et une planification appropriées. Pensez à reporter votre randonnée si les conditions météo ne sont pas gérables pour ne pas vous exposer au danger.

6. Investissez dans des bâtons de trekking

Investissez dans des bâtons de marche
Apportez des bâtons de randonnée

Les bâtons de randonnée sont un investissement important lors de la randonnée et peuvent faire la différence entre vous rattraper lorsque vous glissez et une visite chez le médecin en raison d’un os cassé. Ils offrent stabilité et équilibre lors de la navigation sur un sentier glissant ou verglacé. Si vous rencontrez un ruisseau, un bâton de randonnée peut vous aider à vérifier si la rivière est gelée ou non.

Assurez-vous d’investir dans des bâtons télescopiques lorsque vous achetez vos fournitures d’aventure hivernale, car ces bâtons de randonnée vous permettent d’ajuster la hauteur en cas de besoin. Vous pouvez également opter pour un bâton avec une poignée en caoutchouc car il n’absorbe pas l’eau, vous n’avez donc pas à vous soucier qu’il devienne froid au toucher pendant les températures hivernales extrêmes.

7. Soyez prêt à faire demi-tour

Si vous constatez des conditions dangereuses lors de votre randonnée hivernale, n’hésitez pas à faire demi-tour pour votre sécurité. Vous devez également vous concentrer sur toute l’aventure et pas seulement atteindre le sommet. Notez que l’ascension ne représente que la moitié de votre trajet, vous devez donc conserver suffisamment d’énergie et de temps pour descendre.

8. Prévoyez des trajets plus courts

Lors de la planification de votre randonnée, gardez à l’esprit que le temps hivernal implique moins de lumière du jour et que l’obscurité s’installe souvent brusquement après le coucher du soleil. Cela signifie qu’entreprendre une longue randonnée que vous pourriez parcourir facilement pendant les mois d’été pourrait vous laisser bloqué sur le sentier de randonnée lorsque les températures et l’obscurité commencent à tomber en hiver. Pour cette raison, vous devez prévoir des randonnées d’envergure modeste en hiver et commencer tôt pour vous assurer que votre aventure est agréable et sécuritaire.

  L'importance du sommeil pour votre récupération et votre énergie

9. Soyez conscient des dangers des sentiers

Il peut être difficile de trouver et de rester sur le sentier lors d’une randonnée hivernale en raison du vent qui souffle la neige et de la couverture hivernale. Les courtes heures de clarté, la neige et le vent limitent également la visibilité, ce qui rend difficile la détection des balises et des panneaux de signalisation, ce qui augmente les chances de les manquer. La neige molle rend également difficile la détection de trous et de creux. Vous devez toujours avoir sur vous une carte des sentiers pour vous assurer que vous utilisez le bon chemin. Sinon, investissez dans l’application AllTrails. Cette application vous permet d’ajouter une carte personnalisée dans le navigateur, puis à l’aide du GPS de votre téléphone, l’application suit votre parcours et vous avertit lorsque vous sortez de la piste.

10. Restez hydraté

Il est difficile de boire de l’eau quand on a froid. Pourtant, boire de l’eau régulièrement lors d’une randonnée hivernale est indispensable, même si l’on n’a pas soif, pour éviter la déshydratation. Déshydratation accélère l’apparition de l’hypothermie, qui peut mettre la vie en danger car il est difficile de traiter la maladie par vous-même dans la nature.

11. Mangez fréquemment

Mangez fréquemment

La randonnée hivernale augmente le nombre de calories dans le corps, vous devez donc consommer régulièrement des aliments et des collations riches en glucides complexes, en lipides et en protéines. Cela garantit que votre corps fonctionne efficacement, vous permettant de tirer le meilleur parti de vos aventures hivernales.

Note de fin

Ne laissez pas les températures froides en hiver vous empêcher de profiter du plein air. Mettez en œuvre les stratégies ci-dessus pour rendre votre randonnée d’hiver confortable et sécuritaire.