Ai-je besoin d’un permis ou d’un permis d’accès pour conduire une motoneige?

Votre ami vous a invité hors de l’état pour un week-end de motoneige. Pour vous, il n’y a rien de mieux. Vous acceptez avec joie, rangez vos affaires et partez. Ensuite, vous arrivez et découvrez que vous avez besoin d’un permis pour conduire une motoneige dans cet État. Est-ce courant aux États-Unis?

Si vous souhaitez conduire votre motoneige à travers les États-Unis, certains États exigent que vous obteniez d’abord une licence, souvent appelée permis de sentier. Voici quelques états qui nécessitent une licence :

  • Arizona
  • Colorado
  • Minnesota
  • Michigan
  • Montana
  • Idaho
  • Illinois
  • Iowa
  • Vermont
  • Wisconsin
  • Wyoming

Dans cet article, nous expliquerons les lois régissant les permis ou licences de sentiers dans les États ci-dessus. Nous vous dirons également tout ce que vous devez savoir sur la façon d’obtenir un permis, comme où obtenir votre permis, combien de temps il dure et si le renouvellement vous coûtera de l’argent. Continue de lire!

États qui nécessitent un permis de motoneige

Par introduction, commençons par les États qui exigent que vous ayez un permis de motoneige ou un permis de sentier pour rouler. Selon Michigan.gov, « le permis de sentier permet aux motoneigistes de parcourir des sentiers désignés par l’État et des milliers de kilomètres supplémentaires de routes publiques et sur des terres publiques (lorsqu’elles sont autorisées). » Cela s’applique également aux autres États qui utilisent ces permis.

En d’autres termes, vous ne voulez pas vous en passer. Voici les règles pour chaque état concernant les permis de sentiers.

Arizona

Bien que ce ne soit pas l’endroit le plus probable pour faire de la motoneige, vous pouvez en effet le faire en Arizona une fois que vous vous êtes rendu à la division des véhicules à moteur du département des transports de l’Arizona et que vous avez obtenu votre permis.

Colorado

Le permis de motoneige pour non-résident du Colorado est nécessaire, sauf si vous vivez dans ce grand État. Vous devez également enregistrer votre motoneige au Colorado, ce qui est la même règle pour les résidents. Cela coûte 30,25 $.

Idaho

Pour accéder aux 7 200 miles de sentiers de l’Idaho, vous avez besoin d’un permis de non-résident. Ensuite, vous pouvez rouler sur les sentiers et certaines routes, mais pas sur les fossés ou les accotements dans de nombreux cas.

Iowa

Une fois que vous vous êtes inscrit et que vous avez obtenu votre permis (également disponible pour les non-résidents), vous pourrez profiter de la beauté de l’Iowa sur votre motoneige.

Illinois

Si vous ne vivez pas dans l’Illinois, vous devrez obtenir le permis de sentier de l’État avant de pouvoir prendre la route avec votre motoneige. Même encore, certaines routes sont bloquées aux motoneigistes. Vous pouvez vous approcher d’une chaussée pavée, d’au moins 10 pieds, mais vous devez suivre les ordonnances locales pour franchir un ponceau ou un pont. La conduite dans les fossés de la chaussée est également autorisée sur votre motoneige.

Michigan

Dans le Michigan, un permis de sentier ouvre l’accès aux routes de comté non déneigées et même à certains accotements déneigés, mais surveillez les panneaux indiquant si vous pouvez rouler sur ces derniers. Vous avez également besoin d’un permis VHR dans cet état, qui complète votre permis de sentier.

Minnesota

Contrairement au Wyoming, les Minnesotans et les non-Minnesotans doivent avoir un permis s’ils veulent faire de la motoneige dans l’État. Les coureurs ne peuvent pas utiliser les accotements ou les routes, mais les fossés routiers sont autorisés. Cela dit, vous devez faire correspondre le flux de circulation une fois que le soleil se couche, à l’exception de rouler sur un sentier balisé à double sens.

Montana

On ne sait pas quelle est la règle pour les non-résidents, mais les Montananais avec des motoneiges doivent obtenir un Trail Pass, la version de cet état d’une licence. La bonne nouvelle est qu’une fois que vous avez la licence, vous n’avez plus jamais besoin de la renouveler. Vous pouvez ensuite rouler dans certaines villes parmi les communautés de motoneigistes et sur des sentiers damés.

Vermont

Au Vermont, ils appellent leur permis de motoneige une évaluation de l’entretien des sentiers (TMA). Tout motoneigiste dans l’État a besoin d’une TMA, que vous y viviez ou non. Si vous voulez profiter du Vermont Trail System, vous devez également souscrire une assurance responsabilité d’une valeur de 2 500 $ à 100 000 $. Gardez les yeux ouverts pour les panneaux de signalisation, car vous ne pouvez pas rouler sur toutes les routes de l’état avec votre motoneige.

Wisconsin

Les laissez-passer pour les sentiers de motoneige ont des prix différents dans le Wisconsin selon que vous habitez cet État ou non. Les résidents paieront de 10 $ à 30 $ pour une licence tandis que les non-résidents paieront 50 $. Vous devez également avoir préalablement enregistré votre motoneige, mais pas nécessairement dans le Wisconsin.

Wyoming

Vous n’habitez pas dans le Wyoming ? Si vous voulez amener votre motoneige ici, vous devez d’abord avoir un permis de sentier, car tous les non-résidents en ont besoin. La plupart des routes de l’État sont praticables sur votre motoneige, mais recherchez des panneaux bloquant les routes parce que la neige est trop épaisse. Vous êtes même autorisé à manœuvrer votre motoneige dans les fossés et les accotements avec un permis d’accès aux sentiers.

États qui ne nécessitent pas de permis de motoneige

Vous pourriez penser que parce que vous ne prévoyez pas de conduire votre motoneige dans l’un des états ci-dessus, vous êtes totalement en sécurité, mais ce n’est pas nécessairement vrai. Les États suivants n’exigent pas de licence, mais ils ont d’autres règles et lois que vous devez respecter.

Alaska

Pas d’assurance, pas de problème ! Vous n’avez pas besoin d’un permis d’accès aux sentiers ni d’une assurance motoneige pour profiter de l’un des États les plus enneigés du pays, l’Alaska. Vous pouvez même renoncer aux casques, bien que nous vous déconseillions de le faire. Lorsque vous conduisez votre motoneige dans cet état, veillez à éviter les fossés et les accotements, car les motoneiges y sont interdites.

Californie/Nevada

La Californie et le Nevada partagent les mêmes règles, d’où la raison pour laquelle ils sont regroupés. Vous pouvez emprunter n’importe quelle route, mais pas les fossés ou les accotements.

Indiana

Le ministère des Ressources naturelles de l’Indiana et l’Association des motoneigistes de l’Indiana proposent des sentiers dans tout l’État aux amateurs de motoneige. Pour cette raison, les sentiers ne sont pas ouverts toute l’année, seulement de décembre à mars. Vous devez également enregistrer votre motoneige dans l’Indiana pour rouler.

Nebraska

L’état du Nebraska n’exige pas d’assurance ou de permis de sentiers. Vous devrez immatriculer votre motoneige, ce qui coûte 16 $ pour un an. Les casques sont également obligatoires.

New Hampshire

Vous devez également enregistrer votre motoneige avant de la conduire dans le New Hampshire. Si vous êtes un non-résident et non membre du club de motoneige de l’État, vous paierez 116 $ pour l’inscription. Si vous êtes un non-résident mais membre du club, les frais sont de 86 $. Les résidents qui ne sont pas membres du club paient 96 $ tandis que les résidents qui font partie du club obtiennent la meilleure offre à 66 $.

New York

Vous pouvez oublier le permis de sentier à New York, mais vous ne pouvez pas rouler légalement sans motoneige enregistrée. De plus, les casques sont obligatoires, que vous rouliez en motoneige sur les accotements, les routes ouvertes ou les sentiers. Pour immatriculer votre motoneige, vous paieriez 45 $. Vous devez également vous inscrire dans l’État de New York.

Massachusetts

Vous n’avez besoin d’un permis de sentier que si vous roulez sur des terres privées du Massachusetts. Sinon, ça va sans permis. Tous les motoneigistes ont besoin d’un casque dans cet état.

Oregon

Pour enregistrer votre motoneige dans l’Oregon pendant deux ans, c’est 10 $ très abordable.

Pennsylvanie

Comme dans le Massachusetts, la Pennsylvanie exige des permis d’accès aux sentiers privés si vous n’êtes pas résident. Sinon, vous avez besoin d’une motoneige enregistrée, mais l’enregistrement ne doit pas nécessairement être en Pennsylvanie. L’état exige que tous les motoneigistes portent un casque.

Dakota du Sud

Le Dakota du Sud demande à ses motoneigistes d’avoir une assurance responsabilité civile, probablement parce qu’il n’est pas nécessaire de porter un casque pour rouler dans cet État. Vous pouvez ensuite explorer les routes ouvertes, les accotements et certains fossés sur votre motoneige. Si vous voulez enregistrer votre motoneige dans le Dakota du Sud, c’est 10 $ par an.

Utah

Les motoneiges sont régies par les lois de l’Utah OHV. Selon ces lois, vous ne pouvez pas conduire votre motoneige sur une autoroute ou une rue fermée, vous avez besoin d’un casque si vous avez moins de 18 ans et vous devez enregistrer votre motoneige, puis apposer un autocollant sur le carter ou le capot de votre véhicule des deux côtés. Il en coûte 23 $ pour s’inscrire.

Washington

À Washington, ils ne vous demandent pas d’obtenir un permis pour votre motoneige, mais vous pourriez avoir besoin de leur permis Sno-Park. Cela vous permet de garer votre motoneige dans tout l’État, de sorte qu’elle peut être ignorée en fonction de l’endroit où vous conduisez votre véhicule.

Comment obtenir un permis de motoneige ?

Après avoir lu jusqu’ici, vous vous rendez compte que vous devez absolument obtenir votre permis de motoneige ou votre permis d’accès aux sentiers. Comment et où fais-tu ça ?

Eh bien, cela dépend de l’état, honnêtement.

Dans le Minnesota, vous devez contacter un Système électronique de licences ou agent ELS. Voici une page du site Web de l’État du Minnesota sur la recherche d’un agent local. Vous pouvez également appeler le 1-888-MINNDNR ou le 1-888-665-4236. L’ELS accepte les principales cartes de crédit telles que Discover, Mastercard et Visa.

Département des ressources naturelles de l’Iowa ou DNR gère toutes les licences de motoneige dans cet État, et il en va de même pour Michigan, Wisconsinet Illinois‘ DNR respectifs.

Au Vermont, comme nous l’avons déjà dit, vous obtiendrez votre permis de sentier VT par l’intermédiaire de la Vermont Association of Snow Travellers ou VAST, un club où l’adhésion coûte de 10 $ à 20 $ en plus des frais de licence. Vous devrez peut-être également payer des frais de comté.

Service Arizona est la ressource pour les motoneigistes de l’Arizona qui souhaitent enregistrer ou immatriculer leur véhicule.

L’obtention d’un permis de motoneige coûte-t-elle de l’argent ? Combien?

Comme vous avez probablement une idée, obtenir un permis de motoneige dans les États qui l’exigent n’est pas gratuit. Voici les tarifs d’obtention de votre droit d’accès :

  • Idaho – 22,50 $
  • Illinois – 25 $
  • Iowa – 15 $
  • Michigan – 48 $
  • Minnesota – 36 $ par saison
  • Montana – 37,50 $
  • Vermont – 130 $ à 136 $ selon que vous êtes membre du VAST
  • Wisconsin – 10 $ à 50 $
  • Wyoming – 35 $

À quelle fréquence devez-vous renouveler votre permis de motoneige ?

Vous avez obtenu votre permis de motoneige et vous avez également pris le temps d’immatriculer votre véhicule par mesure de sécurité. Cela a pris un peu de temps, mais vous pouvez rouler l’esprit tranquille en sachant que vous n’enfreignez pas la loi.

Eh bien, cette tranquillité d’esprit ne durera pas éternellement. Votre permis de motoneige n’est pas permanent, sauf si vous vivez ou roulez dans le Montana. Pour tous les autres États, la licence dure un an, peut-être deux ans si vous avez de la chance. Ensuite, vous devez utiliser les moyens dont nous avons discuté ci-dessus pour renouveler votre permis si vous souhaitez continuer à faire de la motoneige dans cet état.

Conclusion

Dans une poignée d’États des États-Unis, vous avez besoin d’un permis ou d’un permis d’accès aux sentiers pour conduire votre motoneige. Pour les autres, beaucoup d’entre eux exigent que vous portiez un casque, enregistriez votre motoneige ou souscriviez une assurance avant de pouvoir dévaler les bancs de neige avec vos copains.

Avoir cette information à portée de main est extrêmement utile, car vous serez maintenant prêt à respecter la loi, peu importe où vos aventures en motoneige vous mèneront!