Ai-je besoin d’un sac de couchage pour le camping d’été ?

L’été est le moment idéal pour sortir et faire du camping. Les forêts verdoyantes et les lacs rafraîchissants nous invitent à explorer tandis que les nuits claires et chaudes nous incitent à observer les étoiles. Mais compte tenu de la chaleur de ces nuits, vous vous demandez peut-être si vous pouvez économiser de l’espace ou du poids et laisser votre sac de couchage à la maison.

Les nuits d’été sont encore trop froides pour dormir dehors sans sac de couchage dans de nombreux endroits. Les sacs de couchage sont recommandés pour les températures inférieures à 64 °F (~18 °C). L’hypothermie peut survenir à 50 ° F ou même à des températures plus élevées. Il existe cependant d’autres options que les sacs de couchage pour les températures froides.

Ai-je vraiment besoin d’un sac de couchage pour l’été ?

Il est si tentant d’économiser de l’espace et du poids et de laisser votre sac de couchage encombrant à la maison, mais vous risquez de regretter rapidement cette décision. Les sacs de couchage existent pour plus que votre confort. Ils sont un élément de sécurité qui peut faire la différence entre une situation dangereuse et passer un moment merveilleux.

Alors oui, vous devez apporter quelque chose pour dormir, même pour le camping d’été, mais ce n’est peut-être pas votre sac de couchage.

Avez-vous besoin d’un sac de couchage pour le camping ?

Si vous campez par temps de 64 degrés Fahrenheit et plus, vous n’avez pas besoin d’un sac de couchage et vous irez bien avec quelques couvertures.
Si le temps est inférieur à 64 degrés, vous devriez investir dans un sac de couchage.

La vérité est qu’il n’y a pas de température spécifique qui soit la limite pour savoir si vous devez ou non apporter votre sac de couchage. Vous pouvez toujours empiler plus de couvertures.

Cependant, à un moment donné, il devient plus économique et plus efficace d’utiliser un sac de couchage plutôt que d’apporter un tas de couvertures à votre camping.

L’hypothermie, une situation où le corps perd de la chaleur plus rapidement qu’elle ne peut être produite, est une affection grave qui peut entraîner le délire, l’inconscience et la mort si elle n’est pas traitée. Un adulte en bonne santé peut souffrir d’hypothermie à des températures aussi douces que 50 degrés Fahrenheit. Vous pourriez donc penser que si la température prévue est supérieure à 50 degrés, vous devriez être prêt. Mais ce n’est pas si simple.

D’une part, le temps est toujours changeant, et ce qui devrait être une nuit douce pourrait finir par devenir une soirée venteuse, ce qui vous fera vous sentir plus froid. Le vent provoque une perte de chaleur accrue, donc sans quelque chose pour vous emmitoufler, vous serez sensible à l’hyperthermie à une température plus chaude.

  Manteau long ou veste pour le ski : oui ou non ?

L’eau, y compris l’humidité de l’air et même la transpiration de vos vêtements (surtout en coton), est un autre facteur qui peut saper votre chaleur. Une eau aussi chaude que 70 degrés F peut provoquer une hypothermie si vous y restez trop longtemps. Donc, si vous allez nager tard dans la journée ou la nuit et que vous ne pouvez pas vous sécher ou vous réchauffer suffisamment, vous pouvez également commencer à frissonner, ce qui est le début de l’hypothermie. L’humidité, ou l’humidité dans l’air, peut avoir un résultat similaire, vous faisant sentir plus froid que ce que le thermomètre indique.

Un dernier facteur est l’altitude. Si vous faites de la randonnée et du camping à une altitude plus élevée, la température de l’air sera, dans la plupart des cas, également plus froide, surtout s’il s’agit d’une nuit claire parfaite pour observer les étoiles. Ainsi, bien que les prévisions dans la vallée semblent chaleureuses et invitantes, vous aurez peut-être besoin de gants et d’un chapeau pour rester au chaud dans les montagnes.

Dans le pire des cas, si vous apportez votre sac de couchage et qu’il ne fait pas si froid, votre sac de couchage est un excellent coussin pour dormir dessus et gagner un peu plus de confort. Il n’y a donc vraiment aucune perte à en avoir un.

Que rechercher dans un sac de couchage ?

Vous devrez peut-être apporter un sac de couchage, mais il n’est pas nécessaire que ce soit cet énorme rouleau de couchage que vous emporteriez lors d’un voyage de camping en automne ou en hiver.

La plupart des sacs de couchage d’été sont plus minces et se rangent en petits paquets. Recherchez un sac de couchage qui a une cote de 40º F et plus. Regardez également le matériau à partir duquel le sac est fabriqué; un matériau de remplissage synthétique vous gardera au chaud même s’il est mouillé. Un sac de couchage en duvet est plus petit et plus léger, mais ne vous aidera pas si vous ou le rembourrage en plumes est mouillé, bien que de nombreux nouveaux modèles de qualité offrent un revêtement résistant à l’eau.

Assurez-vous de rester à l’écart d’un sac de couchage en coton. Non seulement il absorbera l’humidité, y compris votre propre sueur et l’humidité de l’air ou du sol, mais une fois qu’il sera humide, il commencera à puiser la chaleur de votre corps, exaspérant, au lieu d’empêcher, toute perte de chaleur.

Il est également important de savoir que bien qu’un sac ait un degré, cela ne signifie pas que vous serez à l’aise avec les spécifications indiquées. Si vous dormez froid, même un sac à 40 degrés peut ne pas suffire, donc un sac à 20 ou 30 degrés peut être plus approprié. Je suis définitivement l’un de ces types, ayant besoin de quelque chose de chaud et de grillé chaque nuit en dessous de 60 degrés !

  La luge est-elle sécuritaire pendant la grossesse ?

Quelles sont les alternatives aux sacs de couchage ?

Alors, si vous avez besoin de quelque chose pour vous réchauffer, quels sont les bons choix ? Vous pourriez penser qu’avoir un feu sera suffisant, mais à moins que vous ne prévoyiez de rester éveillé toute la nuit pour l’entretenir, vous trouverez ces premières heures du matin terriblement froides.

Au lieu de passer une nuit blanche et de passer le lendemain dans un brouillard privé de sommeil, ce qui rend votre camping beaucoup moins amusant, il y a quelques choses alternatives que vous pouvez ajouter à votre équipement à la place.

Alternatives aux sacs de couchage

  • Couette de couchage
  • Doublure de sac de couchage
  • Couverture en laine
  • Sac de bivouac
  • Vêtements de plein air en quantité suffisante (comme une veste matelassée isolée, un chapeau, des gants et des chaussettes supplémentaires)

Une couette ressemble beaucoup à un sac de couchage et fonctionne comme un sac de couchage. La différence est que les couettes de couchage n’ont généralement pas de fermeture éclair, sont généralement moins chères et plus légères, et en fait, ont un rapport chaleur/poids plus élevé. Donc, si vous cherchez quelque chose de très léger mais avec la chaleur dont vous aurez besoin tout en ne prenant pas beaucoup de place, c’est une excellente alternative.

Une doublure de sac de couchage est une bonne idée, même avec un sac de couchage. Une simple doublure en soie ou en thermolite peut se regrouper dans un sac plus petit que votre tasse à café et est beaucoup plus facile à laver que tout votre sac de couchage. Mais à lui seul, une doublure plus lourde, normalement utilisée pour ajouter de la chaleur supplémentaire à un sac de couchage d’hiver, pourrait être l’alternative parfaite à votre sac de couchage.

Parfois, il n’y a rien de mieux qu’une bonne couverture en laine à l’ancienne, sauf peut-être une nouvelle et souvent plus douce. La laine vous gardera au chaud même si elle et vous êtes tous les deux trempés. Assurez-vous que la couverture est 100 % laine (pas un mélange de coton) et suffisamment grande pour vous couvrir de la tête aux pieds ainsi que du haut et du bas.

  Cibles de tir à l'arc 3D bon marché - Les 10 cibles les moins chères

Un sac de bivouac est en fait une très petite tente pour une personne et non un sac du tout. Cependant, comme ils sont si bien ajustés, ils se réchauffent très rapidement et peuvent suffire à vous éviter d’être mal à l’aise pendant la nuit. De plus, ils offrent une protection contre les insectes, qui ont aussi tendance à aimer le temps chaud de l’été !

Si vous partez pour un seul voyage d’une nuit et que vous êtes raisonnablement certain que le temps sera doux, une bonne veste thermique, en particulier une avec une imperméabilité et une capuche, ainsi que des gants, un chapeau et des chaussettes épaisses pourraient suffire à voir à travers. Bien sûr, vous pourriez avoir l’air un peu bizarre de porter votre veste et votre équipement de fin d’automne lors de votre prochaine sortie estivale, mais vous serez heureux lorsque vous parviendrez à rester au chaud et confortable sans votre sac de couchage.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un sac de couchage, un matelas de sol est également un bon équipement à emporter. Non seulement ceux-ci vous aident à rester à l’aise, mais le fait d’avoir la barrière entre vous et le sol vous aidera à rester au chaud car une quantité considérable de chaleur est perdue à travers le sol. Avec un matelas de sol, vous pourrez peut-être vous en sortir avec un sac encore plus léger que sans.

Que faut-il porter dans un sac de couchage ?

Si vous avez chaud et que vous essayez d’utiliser votre sac de couchage d’été, vous pourriez être tenté de renoncer à tout vêtement, mais pour votre sac de couchage, ce n’est pas la meilleure option. Les sacs de couchage peuvent être un peu pénibles à laver, et ceux qui ont un revêtement peuvent nécessiter une manipulation spéciale comme l’absence de détergent ou ils perdront leur étanchéité.

Il est préférable de dormir dans une doublure de sac de couchage pour garder votre sac de couchage propre. Cela permet de séparer des choses comme vos pieds sales de votre sac. Cependant, si vous n’avez pas de doublure, la meilleure alternative consiste à porter des chaussettes fines et un pyjama confortable. Il est toujours préférable d’éviter le coton car il peut en fait provoquer une perte de chaleur. Au lieu de cela, recherchez des tissus qui évacuent l’humidité utilisés pour les équipements de sport tels que les chemises et pantalons de yoga ou de course.

Avec ces conseils, vous devriez passer votre prochaine nuit d’été à camper confortablement afin de pouvoir vous réveiller prêt pour plus d’aventure le lendemain. S’amuser!