Ai-je vraiment besoin d’un sifflet lors d’une randonnée ou d’un sac à dos ?

Les sifflets sont monnaie courante dans les événements sportifs et autres activités bruyantes. Mais ont-ils vraiment leur place sur le sentier de randonnée ? Vous avez peut-être vu des publicités pour des « sifflets de survie » et vous vous êtes demandé s’ils étaient réellement utiles.

Les sifflets sont des pièces importantes de l’équipement de randonnée, car ils vous permettent d’émettre des sons forts et stridents qui voyagent plus loin qu’une voix. Les sifflets de survie peuvent aider à effrayer la faune et/ou signaler votre position aux équipes de recherche. Ce sont des articles bon marché, légers et essentiels.

Même si vous n’utilisez pas de sifflet pendant la majorité de vos randonnées, vous ne savez jamais quand cela pourrait être utile. Si jamais vous vous trouvez dans une situation d’urgence, c’est un article que vous voudrez avoir sous la main. Que vous ayez affaire à un animal sauvage ou que vous soyez perdu dans les arbres épais, un bon sifflet peut vous sauver la vie.

Sifflets : un générateur de bruit à faible effort

L’un des plus grands avantages d’un sifflet est qu’il est plus puissant qu’une voix. Lorsque les humains crient, nous émettons en moyenne environ 90 décibels. C’est un volume décent, mais il est difficile de le maintenir pendant une longue période.

D’un autre côté, les sifflets peuvent généralement produire plus de 100 décibels (plus près de 120) et il est beaucoup plus facile de produire ce son (la source). Vous avez juste besoin de souffler de l’air, sans avoir besoin de forcer vos cordes vocales. Crier peut vite devenir épuisant et vous aurez du mal à faire entendre votre voix une fois que vous commencerez à vous enrouer.

De plus, les sifflets sont incroyablement légers. Ils ne pèsent que quelques onces et sont faciles à attacher à votre sac à dos ou à votre ceinture. Chaque membre de votre groupe devrait avoir son propre sifflet, en particulier les enfants. Ils sont plus difficiles à entendre et leur voix se fera entendre beaucoup plus rapidement.

Les sifflets de survie sont des équipements pratiques, mais incroyablement essentiels pour toute randonnée.

Aide les chercheurs à vous trouver

L’un des principaux avantages d’un sifflet de survie est le volume et la portée supplémentaires dont vous disposerez. La plupart des voyages de randonnée et de randonnée sont totalement sûrs et vous ne rencontrerez généralement pas de crise. Mais quand vous le faites, il est important d’être préparé pour cela !

Si vous ou votre groupe êtes pris au piège dans une zone difficile à atteindre, vous devrez peut-être attendre de l’aide. Dans ce scénario, il est extrêmement important que vous puissiez faire savoir aux autres où vous vous trouvez. Le bruit d’un sifflet porte assez loin, et ce n’est pas un bruit courant dans les bois. Il peut y avoir un bruit de fond, mais un sifflet est suffisamment distinct pour attirer l’attention d’autres personnes.

Le fait de siffler constamment aidera également les gens à préciser la direction d’où il vient. Vous devrez maintenir un flux constant de bruit pour aider les équipes de recherche à vous localiser. Ce niveau de bruit serait presque impossible si vous ne comptiez que sur des cris vocaux pour obtenir de l’aide.

Protection des animaux sauvages

De plus, un bon sifflet peut également être un moyen de dissuasion pratique pour les animaux. La plupart des animaux n’approcheront pas les humains s’ils savent qu’ils sont là. Beaucoup de rencontres avec la faune deviennent dangereuses parce que l’animal a été effrayé. Si vous faites savoir aux animaux sauvages que vous êtes dans les parages, ils ont suffisamment de temps pour s’écarter et choisir un chemin différent.

C’est une bonne idée de faire du bruit au fur et à mesure. Vous pouvez le faire en maintenant une conversation dans votre groupe, en jouant de la musique via un haut-parleur portable ou en sifflant de temps en temps.

Les ours n’ont pas particulièrement peur des sifflets, vous devrez donc peut-être utiliser un spray anti-ours ou un autre moyen de dissuasion pour les tenir à distance. Cependant, les cerfs, les ratons laveurs et d’autres types d’animaux sauvages seront rebutés par le son strident et fort d’un sifflet. Si vous rencontrez ces animaux et que vous voulez qu’ils s’en aillent, vous pouvez essayer de tweeter votre sifflet plusieurs fois.

Comment demander de l’aide

Si vous ne sifflez que quelques fois, les gens ne l’entendront peut-être pas ou supposeront simplement que vous dirigez une troupe d’éclaireurs à travers les bois. Ainsi, lorsque vous vous trouvez dans une situation d’urgence réelle, vous pouvez suivre certains schémas qui indiqueront clairement que vous avez besoin d’aide.

L’une des techniques les plus simples est le signal de détresse à 3 coups. Lorsque vous avez besoin de l’aide des autres, sifflez 3 fois, pendant 3 secondes chacune. Respirez rapidement entre chaque coup afin de ne pas devenir étourdi. Attendez que votre rythme respiratoire se soit stabilisé, puis répétez le processus à nouveau.

Ce signal est distinct et la plupart des gens le reconnaîtront comme un appel à l’aide s’ils l’entendent plusieurs fois.

Conseil : n’utilisez pas tout votre air sur de longs coups simples. Cette pratique peut créer un son globalement plus faible et rendre la respiration plus difficile.

Si vous souhaitez utiliser un message plus distinct, vous pouvez utiliser le code Morse pour envoyer un SOS audible. Le modèle d’un signal SOS est composé de trois tweets courts, de trois tweets longs, puis de trois tweets courts à nouveau. Au format Morse Code, cela apparaîtrait sous la forme de trois points, trois tirets et trois points ( . . . _ _ _ . . . )

Ces signaux communiqueront un message clair aux autres sur la piste et attireront éventuellement de l’aide.

Sifflets recommandés

Maintenant que nous comprenons leur importance et la bonne façon de les utiliser, de quel type de sifflet avons-nous besoin ? Les sifflets de survie sont de toutes formes, tailles et matériaux, mais ils sont assez simples en fin de compte. Tout ce dont vous avez besoin est un bon sifflet qui émettra un son fort et clair.

Vous trouverez ci-dessous quelques modèles populaires qui peuvent vous aider à affiner vos choix.

Sifflets de survie d’urgence Rugged Valley

Ces sifflets sont fabriqués à partir de plastique durable et peuvent créer un son de 130 décibels. Ils sont légers et faciles à clipser sur un sac à dos ou à porter autour du cou. Ils sont également résistants à l’eau et aux autres forces naturelles.

Survie au sifflet d’urgence ALPINISME

Ce sifflet ALPINISM est livré en pack de un ou deux. Ils sont fabriqués à partir de métal robuste et sont livrés avec un mousqueton et une lanière pour un accès facile. Il est fait de matériaux résistants à la rouille et crée un ton propre et fort.

Sifflet classique Fox 40 – Noir

Le Fox 40 est considéré comme l’un des meilleurs sifflets en plastique du marché. C’est agréable et simple, avec un design classique. Il peut atteindre jusqu’à 115 décibels et le son peut parcourir jusqu’à 1 mile. Il est très résistant aux dommages causés par l’eau et l’humidité et restera fonctionnel dans les environnements humides.

Dernières pensées

Les sifflets de survie peuvent faire toute la différence lorsque vous êtes dans une situation d’urgence. La première étape pour rester en sécurité est de s’assurer que vous avez accès à de l’aide. Un sifflet délivrera votre appel à l’aide d’une manière beaucoup plus forte sur une plus longue distance. Chaque aventurier devrait avoir un sifflet ou deux dans son équipement de randonnée essentiel.

Contenu connexe

La randonnée est l’une de mes façons préférées de prendre l’air et d’explorer une nouvelle région ! Cependant, ce n’est pas toujours un passe-temps facile et il y a des risques auxquels chaque randonneur doit se préparer. Certains dangers sont hors de notre contrôle, comme le mauvais temps ou des animaux sauvages bloquant le sentier. Mais il y a d’autres erreurs faciles à éviter si vous prenez les bonnes mesures !

L’exposition est la plus grande menace pour tous les voyages en sac à dos. Le vent, la pluie et la neige peuvent rapidement saper la chaleur de votre corps, vous laissant frissonner tout au long du voyage. Perdre de la chaleur corporelle lors d’un voyage en sac à dos est misérable, pour ne pas dire dangereux. Alors, comment pouvez-vous rester au chaud sur la piste?

Sources: