Combien de temps dure un toit de VR ? (Tableau des différents styles de toits)

Lorsque vous avez acheté votre VR, vous l’avez beaucoup utilisé. À l’époque, il avait déjà pas mal d’années, et vous y avez ajouté plusieurs années depuis. Dernièrement, vous avez commencé à vous demander si c’était une bonne idée de commencer à budgétiser un nouveau toit. Combien de temps devriez-vous vous attendre à ce que le toit de votre VR dure?

En moyenne, un toit de VR devrait durer de 10 à 20 ans. Environ cinq à 10 ans plus tard, vous pourriez rencontrer des problèmes de fuites, mais cela ne signifie pas toujours que vous avez besoin d’un nouveau toit, juste des réparations. Une mauvaise utilisation ou une négligence du toit réduira sa durée de vie globale.

Dans cet article, nous parlerons davantage des matériaux de toit de VR, y compris un tableau pratique des différents styles de toit. Nous discuterons également des signes indiquant que vous avez besoin d’un nouveau toit et partagerons quelques conseils pour prolonger la durée de vie de votre toit. Vous ne voudrez pas le manquer !

De quoi sont faits les toits des camping-cars ? (Avec un tableau des styles de toit de VR)

Commençons par discuter des styles ou des matériaux de toiture. Vous avez quatre options ici, dont deux en caoutchouc. Il s’agit de caoutchouc TPO et de caoutchouc EPDM. Les deux autres matériaux sont la fibre de verre et l’aluminium.

Vous ne pourrez pas choisir le matériau du toit à moins d’acheter le VR tout neuf, mais cela ne signifie pas qu’il ne vaut pas la peine de grimper sur une échelle pour définir le style de votre toit de VR.

Voici une explication des quatre styles ou matériaux ainsi qu’un tableau résumant facilement cette section.

Aluminium

Les VR plus anciens sont susceptibles d’avoir un toit en aluminium, ce qui donne à l’extérieur du camping-car une finition brillante. Si c’est le genre de chose que vous aimez, alors plus de puissance pour vous, mais l’aluminium peut certes sembler obsolète.

Au-delà de son apparence, les joints en aluminium ont tendance à se casser plus rapidement que les autres matériaux de toiture. Si vous décidez de réparer les coutures vous-même ou de faire appel à un professionnel, il devra serrer les coutures au lieu de les coller. Pourquoi? Eh bien, la colle ne colle pas à l’aluminium. La fixation des coutures crée de la durabilité, mais c’est aussi plus cher.

Si jamais vous conduisez à travers un surplomb d’arbres plus bas que vous ne le pensiez, les branches ne doivent pas percer votre toit en aluminium. Ce n’est pas une assurance que vous obtenez avec chaque style de toit de VR.

La résistance à la chaleur n’est pas un atout de l’aluminium, ce qui est problématique. Cela dit, les trous qu’un toit de VR peut parfois développer à la suite d’années de friction induite par le mouvement affectent beaucoup moins l’aluminium. Cela devrait vous donner la durée de vie maximale d’un toit en aluminium ou à proximité.

L’inconvénient le plus important et le plus préjudiciable de l’aluminium est qu’il faut beaucoup de temps pour qu’une fuite de toit en aluminium devienne apparente. Vous auriez besoin d’appliquer une pression directe sur le toit pour voir l’eau jaillir de votre toit, et à ce moment-là, les dommages causés par l’eau sont souvent très importants.

Fibre de verre

Le deuxième style de toit est en fibre de verre. Les fibres de verre et les matériaux synthétiques qui entrent dans la fibre de verre sont produits en feuilles et en panneaux. Votre toit de VR peut alors être une seule pièce ou plusieurs morceaux de fibre de verre collés ensemble.

Un VR avec un toit en fibre de verre est susceptible d’être plus cher qu’un avec de l’aluminium. Cela signifie qu’il est préférable de bien prendre soin de votre toit en fibre de verre, car payer pour le remplacer ne sera pas très léger sur votre portefeuille. C’est d’autant plus vrai si votre toit en fibre de verre est d’une seule pièce.

Si vous préférez obtenir un toit de VR personnalisé, vous en aurez besoin d’un en fibre de verre. Vous pouvez décorer votre fibre de verre avec différents motifs ou couleurs. La fibre de verre ne rouille pas non plus. Comme l’aluminium, un toit en fibre de verre ne se fissurera pas ou ne perforera pas si vous conduisez sous un couvert d’arbres bas non plus.

Cependant, malgré une certaine résistance au feu, la fibre de verre manque de résistance à la chaleur. Alors bien sûr, même s’il ne brûlera pas complètement, il se divisera thermiquement au point où vous ne pourrez pas utiliser le toit.

Caoutchouc TPO

Passons maintenant aux deux types de caoutchouc, le premier étant le caoutchouc TPO. Vous vous demandez probablement, qu’est-ce que le TPO ? L’abréviation signifie polyoléfine thermoplastique, qui fait référence au nombre de plis du caoutchouc. Dans ce cas, il n’y en a qu’un.

Certains caoutchoucs TPO sont plus fins et d’autres toits plus épais, ce qui crée des disparités entre les produits. Quelle que soit son épaisseur, le toit de votre VR avec TPO en caoutchouc doit être équipé d’une couche de stratifié. Sans le stratifié, le caoutchouc commencera à se fissurer et rapidement. Cela se produit en raison de la faible largeur des coutures, car votre toit en a besoin de plus. Plus il y a de coutures, plus il y a de faiblesses sur le toit.

Vous avez quelques options pour installer une nouvelle toiture en caoutchouc TPO. Certains propriétaires de VR collent le caoutchouc directement tandis que d’autres utilisent le soudage et d’autres fixent le caoutchouc. Peu importe comment vous le faites, le TPO en caoutchouc reste l’un des styles de toiture de VR les moins chers.

Malheureusement, vous devrez le remplacer souvent, car le caoutchouc commence à se décomposer rapidement. Tant que vous avez votre toit en caoutchouc TPO, puisqu’il est souvent blanc, il réfléchit la chaleur. Cela peut vous garder au frais dans votre VR, ce qui est toujours agréable.

Caoutchouc EPDM

Le dernier style de toit de VR dont nous voulons discuter est le caoutchouc EPDM. Le nom complet de ce matériau est le caoutchouc monomère éthylène propylène diène, qui est une bouchée.

Le caoutchouc EPDM est assez résistant aux rayures, aux éraflures et aux bosses. Si votre toit a besoin de réparations, vous pouvez ajouter des adhésifs, du ruban de latex ou des bardeaux de caoutchouc pour le réparer.

De tous les styles de toit de VR, le caoutchouc EPDM est le plus susceptible de percer, vous devrez donc faire attention où vous conduisez. Bien qu’il ne soit ni difficile ni coûteux de remplacer le caoutchouc EPDM, c’est toujours pénible à faire.

La qualité légère de ce caoutchouc est une qualité exceptionnelle. Cela dit, contrairement au caoutchouc TPO, le caoutchouc EPDM retient la chaleur. Aussi – et il faut le dire – c’est un peu moche.

Matériau du toit du VR Avantages Les inconvénients
Aluminium Difficile à percer, moins de dommages par friction liés au mouvement Semble obsolète, les coutures peuvent se fendre, manque de résistance à la chaleur, cache les fuites
Fibre de verre Très personnalisable, résistant au feu (dans une certaine mesure) et aux crevaisons Cher, sujet aux dommages causés par la chaleur
Caoutchouc TPO Polyvalence d’installation, assez peu coûteuse, réfléchit la chaleur Peut être plus mince ou plus épais selon l’endroit où vous l’achetez, doit avoir une surface stratifiée, s’use rapidement
Caoutchouc EPDM Matériau durable, facile à réparer et plus léger Se perce facilement, absorption rapide de la chaleur, laid

Combien de temps dure un toit de VR ?

Maintenant que nous avons examiné les styles de toit de VR, revenons à notre question principale sur la longévité du toit.

Si votre toit est en caoutchouc TPO ou en caoutchouc EPDM, vous pouvez vous attendre à ce qu’il dure plus de 10 ans, peut-être 12 ans. Soit dit en passant, ce n’est qu’une ligne de base, car de nombreux propriétaires de véhicules récréatifs méticuleux ont prolongé cette période jusqu’à 20 ans en prenant bien soin du toit.

Même si votre toit en caoutchouc de VR n’est bon que pendant environ 10 ans, compte tenu du faible prix du caoutchouc, le remplacer ne nuira pas à votre portefeuille.

Les toits de VR en aluminium, bien qu’ils ne soient pas du tout l’option la plus attrayante, sont réputés pour leur longue durée de vie. Votre toit en aluminium peut être bon pendant 20 ans, parfois un peu plus longtemps. Les toits en fibre de verre durent aussi régulièrement 20 ans.

Comme nous en avons discuté précédemment dans ce guide, le fait de ne pas prendre soin du toit de votre VR peut vous obliger à le remplacer plus tôt. Nous vous donnerons des conseils plus loin dans cet article pour savoir comment faire durer votre toit plus longtemps, alors assurez-vous de vérifier cela.

Quels sont les signes que vous avez besoin d’un nouveau toit de VR ?

Il est facile de rater le toit de votre VR lors de l’entretien régulier, car il est si haut là-haut. Vous ne pouvez probablement même pas voir le haut de votre toit à moins de monter sur une échelle, ce qui n’est pas pratique, vous limitez donc la fréquence à laquelle vous y êtes.

Oui, c’est ennuyeux de devoir grimper sur le toit de votre VR, mais plus vous le faites rarement, plus vous verrez un spectacle d’horreur quand vous y monterez enfin. Si vous repérez l’un des signes suivants, le toit de votre VR a besoin de réparations importantes, sinon d’un remplacement pur et simple.

Il y a de l’eau sous les coutures du toit

Les toits en aluminium ont ce problème, en particulier là où l’eau peut rester piégée sous les joints et sembler invisible jusqu’à ce que vous commenciez à appuyer sur le toit.

Essayez d’appliquer une certaine pression sur votre toit près des coutures. Si vous voyez de l’eau sortir, c’est vraiment mauvais signe. Comme nous en avons discuté précédemment, selon la gravité des dégâts d’eau, vous pourriez envisager des coûts de réparation ou de remplacement très coûteux.

Votre toit en caoutchouc a des renflements

Votre toit en caoutchouc TPO ou en caoutchouc EPDM peut ne pas retenir l’eau comme l’aluminium, mais le caoutchouc peut avoir son lot de problèmes. Par exemple, votre toit en caoutchouc a-t-il commencé à gonfler récemment ? Vous ne pensez pas que cela ressemblait à cela l’année dernière à cette époque, car il est très volumineux dans certaines régions et affaissé dans d’autres.

C’est encore une fois un signe de dégâts des eaux. L’eau s’est retrouvée emprisonnée sous le caoutchouc, dégradant sa qualité. Étant donné que la plupart des toits de VR en caoutchouc peuvent se décomposer assez rapidement d’eux-mêmes, leur donner une aide supplémentaire comme celle-ci signifie que vous devrez remplacer le caoutchouc presque dès que possible.

Le plafond et/ou les armoires de votre plafond de VR sont décolorés

La prochaine fois que vous serez dans votre VR, jetez un coup d’œil aux plafonds. Sont-ils uniformément de la même couleur ? Qu’en est-il de vos armoires de cuisine, en particulier celles les plus proches du plafond ? Si vous avez répondu non à l’une de ces questions ou aux deux, vous avez un problème. Un excès d’humidité s’est accumulé et a causé la décoloration du matériau. Le toit fuit probablement quelque part.

Les fuites mineures sont réparables, mais les plus importantes nécessiteront un tout nouveau toit de VR, désolé !

Votre revêtement de VR n’est pas droit

Votre VR d’occasion n’était pas en parfait état lorsque vous l’avez acheté, mais vous vous souvenez clairement qu’il n’y avait rien de mal avec le revêtement. Maintenant, le revêtement semble sinueux ou ondulé. Ce n’est pas super perceptible, mais c’est quand même très étrange.

Si cette ondulation s’accompagne de bulles sous le revêtement, c’est qu’un dégât des eaux a de nouveau frappé. Cette fois, l’eau a atteint le revêtement du toit, qui est défectueux.

Le sol de votre camping-car est devenu mou

Voici un signe très révélateur dont vous avez besoin pour faire réparer votre VR comme hier. Si le sol sous vous est mou, la fuite est passée du plafond ou du toit au sol. En plus d’un nouveau toit, vous avez également besoin d’un nouveau revêtement de sol pour VR. Nous suggérons également de ne pas utiliser votre VR pour le moment, car son intégrité structurelle est discutable.

Que pouvez-vous faire pour que votre toit de VR dure plus longtemps ?

OK OK. Vous commencerez certainement à vérifier le toit de votre VR plus souvent après avoir dû payer des frais astronomiques pour un nouveau toit et peut-être aussi un nouveau revêtement de sol ou des armoires. Comment entretenir sa toiture pour qu’elle dure plus longtemps ? Voici quelques suggestions.

Couvrez votre VR lorsqu’il n’est pas utilisé

C’est une astuce très simple et j’espère que vous suivez déjà. Étant donné que votre toit est le point le plus élevé de votre VR, c’est celui qui absorbe le plus de dommages environnementaux, que ce soit le soleil, la pluie battante ou l’accumulation de neige.

En couvrant votre VR hors saison, vous protégez le toit des dommages. Bien sûr, la neige peut encore se déposer sur la couverture, ce n’est donc pas une mauvaise idée de dépoussiérer votre couverture si vous devez laisser votre VR à l’extérieur.

Garde le propre

Le nettoyage du toit de votre VR est un bon moment pour l’inspecter à la recherche de dommages. De plus, donner un bain au toit peut maintenir la qualité du joint ou du revêtement sur le toit. Ce joint prolonge la durée de vie du toit, en particulier avec les toits en caoutchouc.

Ajoutez votre propre revêtement de toit

Étant donné que les joints de toit de VR ne durent pas éternellement, en utilisant un produit comme Toit liquide Proguard, vous pouvez rendre votre toit plus durable. Ce caoutchouc EPDM devrait durer cinq ans selon le fabricant. Si les températures descendent aussi bas que -60 degrés Fahrenheit ou atteignent des sommets impies de 300 degrés, le toit liquide ne tombera pas en panne.

Utilisez un protecteur

Si vous avez un toit de VR en fibre de verre, cela ne fait pas de mal d’appliquer un protecteur tel que 303. Ce protecteur aérospatial à usage récréatif et marin s’applique également au cuir fini, au plastique, au caoutchouc, à la fibre de carbone, au plexiglas et au vinyle.

Vaporisez-le puis essuyez-le jusqu’à ce que votre toit soit sec. Le 303 séchera mat. Avec les bloqueurs d’UV dans la formule, votre toit ne vieillira pas tôt et il sera également moins susceptible de se fissurer.

Dernières pensées

Le toit de votre VR peut durer environ 10 ans, mais vous pouvez doubler cette durée avec les bons soins. Que votre toit soit en caoutchouc, en fibre de verre ou en aluminium, le nettoyage et l’inspection réguliers du toit vous aideront à maintenir sa qualité. Bonne chance!