Comment faire du power slide sur un longboard

Powerslide est une méthode populaire pour ralentir votre longboard. Un Powerslide est obtenu en tournant légèrement le longboard sur le côté pendant qu’il est en mouvement, provoquant le freinage ou le dérapage des roues jusqu’à l’arrêt. Après avoir appris à vous arrêter correctement, vous pouvez essayer un PowerSlide. Une glissade de puissance avant se produit lorsque les patineurs pivotent vers l’avant et font glisser le longboard avec leur pied arrière, tandis qu’une glissade de puissance arrière se produit lorsque les patineurs tournent leur corps dans la direction opposée et font glisser le longboard avec leur pied arrière.

Ce dont vous avez besoin pour la glisse motorisée

1. Glissière côté talon

Glissière côté talon

La glissade côté talon est parfois appelée glissade avant car l’avant du corps du patineur fait face à la trajectoire du mouvement. Les débutants font des erreurs sur les glissades côté talon en étendant leurs jambes et en se penchant trop en arrière. Gardez vos genoux pliés pour éviter cela et pour vous aider à glisser plus longtemps. Pendant que vous glissez, imaginez qu’il y a une chaise directement derrière vous. Asseyez-vous simplement sur ce siège et vous pourrez glisser sur le talon aussi longtemps que votre amplitude de mouvement le permet.

2. Toeside toboggan

Glissière sur le côté

L’opposé d’une glissade côté talon est une glissade côté orteils. Vous ne pouvez pas plonger une glissade côté orteils comme vous pouvez plonger un côté talon. Vous devez vous pencher plus loin que le longboard, et vous serez beaucoup plus grand que vous ne le feriez dans un toboggan côté talon. L’astuce pour maintenir l’équilibre est de faire pivoter vos épaules dans la direction où vous glissez. Gardez le pied avant ferme et le pied arrière léger. Dans un toeside slide, la plupart des patineurs se tiennent sur les talons de leurs pieds arrière, tandis que leur pied avant reste carré sur le longboard.

3. Toboggan vertical

Glissière verticale

Vous ne placez pas votre main sur la surface lorsque vous faites des glissades debout. Vous forcez les roues à perdre de la traction en sculptant vigoureusement et en poussant votre longboard vers l’extérieur. Vous maintenez ensuite votre équilibre sur votre longboard pendant qu’il glisse sur le sol. Pour gagner en traction, ajustez votre poids et assurez-vous que les poignées du longboard vous permettent de tourner rapidement. La forme de glisse la plus étonnante est la glissade debout, mais c’est aussi la plus difficile et la plus dangereuse.

4. 180 diamètre

180 diapositives

C’est probablement le toboggan de longboard debout le plus simple qui soit, c’est pourquoi c’est un excellent choix pour commencer comme votre premier toboggan debout. Il est facile à apprendre à vitesse modérée et vous donne la sensation de diriger vos roues sans mettre les mains sur le trottoir.

  Plier et déplier une trottinette avec 5 conseils de dépannage

La rotation complète du corps est obtenue immédiatement après le glissement, entraînant des changements de posture. Une rotation complète de 180 degrés est effectuée. Dans ce cas, les épaules et les hanches travaillent ensemble pour tourner. Après les 180 glissades debout, vous ne reviendrez pas à votre position normale. Au lieu de cela, vous terminez la diapositive dans un quart de travail, avec votre autre pied devant.

5. Glissade Coleman

toboggan Coleman

Une glissade Coleman nécessite de se baisser et de poser le bras avant sur le trottoir, à la suite d’une glissade de talon. Il porte le nom de leur créateur, le célèbre patineur de descente Cliff Coleman. Le skateur soulage le longboard en s’étendant sur le sol dans des slides Coleman. Pour cette raison, cette diapositive nécessite des gants coulissants.

Placez votre main devant les roues avant de votre longboard et le plus loin possible de vous. Si vous glissez sur le côté, il sera derrière vous. Lorsque vous vous penchez en avant et que votre bras commence à glisser, passez à une glissade côté talon. Gardez votre poids sur les roues avant en déplaçant votre pied vers l’avant et en gardant vos genoux pliés lorsque vous glissez vers l’arrière sur la route.

6. Glissière pendulaire

Toboggan pivotant

Un toboggan navette est un toboggan manuel où vous sautez d’avant en arrière pendant que vous glissez. C’est une excellente méthode pour ralentir tout en se déplaçant rapidement, et c’est souvent la première diapositive qu’un nouveau venu apprend. Cela implique d’utiliser vos épaules pour influencer la direction dans laquelle le longboard va glisser.

7. Asseyez-vous sur le toboggan

Glisse vers le bas

Les toboggans assis sont similaires aux toboggans debout, sauf que vous vous asseyez sur votre longboard pendant que vous glissez, ou essayez simplement d’aller aussi bas que possible. En termes de performances, ils sont assez similaires aux toboggans debout. Ils sont faciles à réaliser si vous avez un fort squat et peuvent donc squatter efficacement sur votre longboard.

8. Contrôles de vitesse

Contrôles de vitesse

Le toboggan de contrôle de vitesse est une variante moins agressive du toboggan debout. La différence est dans la position des épaules. Les épaules ici sont beaucoup plus flexibles, comme elles le seraient si vous rouliez régulièrement sur le longboard. Il diffère du toboggan debout en ce que vous devez balancer complètement vos épaules et votre corps vers le bas. Pour revenir à la position de conduite habituelle, les hanches doivent être fléchies.

Comment exécuter Frontside Powerslide

Glissière d'alimentation avant

1. Faites de l’exercice

Commencez par pousser avec l’autre pied pour créer un élan, puis faites glisser votre autre jambe par-dessus et derrière. Lorsque vous glissez sur un longboard, gardez à l’esprit que la gravité doit faire tout ce qu’elle peut pour vous permettre de glisser vers le bas, donc si vous ne vous penchez pas modérément en arrière ou ne maintenez pas votre poids, cela devrait être le cas.

  À quel point les roues de skateboard doivent-elles être serrées ? - Guide professionnel !

2. Corrigez la position de vos pieds

Placez votre jambe devant les roues de votre longboard et sur un bord, puis faites-la glisser jusqu’à ce que vous puissiez la repousser avec l’autre pied. Cela se produit généralement avant que vous ne commenciez à vous pencher en arrière ou à entrer en contact avec la surface.

3. Gardez votre équilibre

Une fois que vous avez fini de glisser, vous devriez être capable de maintenir votre posture et de ne pas tomber en arrière. La méthode la plus simple pour y parvenir est de déplacer tout le poids sur votre pied avant qui est actuellement sur des roues et de vous pencher un peu plus en arrière. Vous pouvez même retirer les deux pieds si nécessaire. Plus votre position est large, plus vous avez d’influence sur votre longboard. Répartissez correctement votre poids pour garder votre position équilibrée et ne placez pas votre pied avant trop près de la pointe du longboard.

4. Balancez et ajustez

Si vous ne poussez pas le longboard vers le bas avec tout votre poids, un PowerSlide est beaucoup plus facile. Pliez les genoux et remontez juste assez avant de glisser pour réduire la friction entre la surface et votre longboard. Une fois que vous êtes légèrement relevé, utilisez votre pied arrière pour tirer latéralement sur les roues arrière, en les faisant décoller du sol. Vous devrez peut-être aussi vous balancer et ajuster vos pieds pour la glissade à venir.

5. Ralentissez

Vous avez deux alternatives pour ralentir. Une option consiste simplement à se pencher en arrière et à utiliser votre poids pour la traction en glissant sur le longboard avec les genoux pliés. La deuxième alternative consiste à arrêter de pousser les roues pour les rapprocher afin qu’elles soient à nouveau parallèles. Si vous utilisez un PowerSlide pour ralentir et traverser, assurez-vous d’équilibrer le longboard lorsque vous revenez à l’orientation normale du skate afin de pouvoir continuer à bouger.

Comment exécuter Backside Powerslide

Arrière de Powerslide

Une fois que vous avez maîtrisé le Powerslide avant, il est temps d’essayer le Powerslide arrière.

1. Faites de l’exercice

Pour faire un PowerSlide arrière, vous devez d’abord prendre de l’élan. La méthode la plus simple pour y parvenir est de laisser un espace entre la largeur d’un pont de longboard et l’autre afin que vos pieds et votre corps soient parallèles lorsque vous touchez le sol. Cela vous donne suffisamment d’espace pour effectuer deux rotations à 180 degrés.

2. Corrigez la position de vos pieds

Assurez-vous que vos pieds sont alignés et que le bord de votre longboard pointe dans la direction opposée à celle dans laquelle vous voulez glisser. Par exemple, pour Powerslide vers la gauche, placez les deux pieds sur le côté droit du pont du longboard. Si vous avez besoin d’une poussée supplémentaire, soulevez votre pied arrière du trottoir.

  Pouvez-vous faire du skateboard si vous êtes en surpoids ? Les avantages et les inconvénients

3. Tournez et poussez

Gardez la tête au-dessus du longboard et penchez-vous en arrière pour générer suffisamment de poids pour faire tourner votre planche lorsque vous glissez sur un longboard. Tournez vers l’avant le long de votre toboggan pour voir ce qui vous attend, puis utilisez rapidement un mouvement vers l’arrière pour continuer tout en plaçant la majeure partie de votre poids sur votre pied.

4. Détendez votre corps

Pour terminer votre PowerSlide, assurez-vous d’abaisser doucement le longboard avec les deux pieds lorsque vous sortez. Cela empêche le longboard de se déplacer et assure une sortie forte.

Conseils de sécurité et précautions lors de l’exécution de Powerslides

Le powerslide n’est pas si difficile à apprendre, mais comme tout autre sport, les accidents sont possibles. Heureusement, il existe des méthodes pour réduire le risque de blessure. Voici quelques précautions de sécurité et avertissements à garder à l’esprit lorsque vous pratiquez le PowerSlide.

  • Le port d’un équipement de sécurité pour l’utilisation d’un longboard est obligatoire, même si vous êtes un patineur expérimenté. Des coussinets sont nécessaires pour protéger vos coudes, vos mains et vos jambes. Un casque de haute qualité est nécessaire pour protéger votre tête. Ne roulez jamais sur un longboard sans votre casque.
  • Le choix d’un site de pratique doit être fait avec prudence. Cherchez un lieu d’exercice avec une zone herbeuse à proximité. Si vous ne pouvez pas vous arrêter, allez après la pelouse pour limiter les blessures. Les chaussées en béton peuvent entraîner des blessures plus graves que les surfaces molles, comme l’herbe.
  • Si vous êtes un débutant total, entraînez-vous dans une zone avec peu ou pas de monde. De plus, évitez à tout prix les routes très fréquentées.
  • Commencez à pratiquer sur une pente plate ou peu profonde. Ne vous précipitez pas sur une grande pente pour l’instant. Au lieu de cela, trouvez une surface humide.

Questions fréquentes

1. Les glissades électriques sont-elles nocives pour vos roues ?

Rép. Si vous le faites souvent, cela abîmera sans aucun doute vos roues. Les Powerslides sont généralement utilisés pour ralentir extrêmement rapidement. Vous feriez mieux de choisir un vieux jeu de roues pour vous entraîner.

2. Est-il possible de glisser sur des roues souples ?

Rép. Les roues souples offrent plus de traction et ne glissent pas facilement sur l’asphalte. L’inconvénient du powerslide est qu’éventuellement des zones plates se formeront sur vos roues, les rendant de plus en plus petites.