Comment tirer avec un arc à poulies – 6 étapes simples à suivre

Se lancer dans la chasse à l’arc peut être déroutant lorsqu’on n’est pas au courant de la règle du tir à l’arc. Comprendre comment tirer correctement un arc, en particulier un arc à poulies, est essentiel au début. Je m’appelle Michel Aguirre. Je suis un passionné de chasse à l’arc dans l’âme et mon objectif est d’expliquer en détail le processus en 6 étapes pour bien utiliser un arc à poulies.

Voici un processus étape par étape pour expliquer :

  1. Préparation
  2. Posture parfaite
  3. Encocher la flèche et viser
  4. Tirer en arrière
  5. Visée
  6. Libérer correctement

Cela semble assez simple. Cependant, il y a beaucoup d’efforts conscients qui vont dans chaque étape. Lisez attentivement chaque étape et portez une attention particulière aux trucs et astuces fournis pour faire de votre nouveau passe-temps préféré une expérience relaxante.

Étape 1 : Préparation

Pour commencer à tirer avec un arc à poulies, vous aurez bien sûr besoin d’un arc à poulies. Vous pouvez obtenir un ensemble de tir à l’arc pour débutants qui comprendrait un arc à poulies, un dégagement rapide et quelques flèches avec lesquelles vous pouvez tirer.

Vous devriez vous aventurer à l’extérieur et trouver un bon endroit où vous pouvez vous entraîner. Assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace sans aucune possibilité de heurter des maisons, des animaux ou des personnes. Aussi, trouvez une bonne cible pour vous-même.

Pour éviter une usure excessive de vos flèches, entraînez-vous à tirer sur une souche pourrie ou apportez une cible. Assurez-vous d’avoir une toile de fond décente au cas où vous dépasseriez votre cible et perdriez votre flèche.

Éléments dont vous aurez besoin pour commencer :

  1. Arc à poulies
  2. Cibler
  3. Flèches
  4. Protège-bras

Avant de partir, rentrez votre arc pour l’ajuster à votre longueur de tirage. Les arcs à poulies sont conçus pour être ajustés, ce qui leur permet de durer tout au long des années et d’être transmis à différentes mains.

Vous pouvez vous arrêter dans presque tous les magasins d’articles de sport pour faire effectuer presque tous les ajustements ; y compris le réglage du viseur, la hauteur du repose-flèche et la longueur de tirage adaptée à votre construction. La longueur de tirage d’un arc est essentielle pour la prochaine étape de notre liste.

Étape 2 : posture

Pour une posture parfaite, si vous êtes droitier, votre côté gauche doit être positionné vers la cible avec votre pied gauche tendu. L’inverse s’applique aux gauchers.

Tenez-vous debout avec vos pieds écartés presque égaux à la largeur de votre épaule. Vous devez également vous tenir presque perpendiculaire à votre cible. Tenez-vous droit comme si vous aviez une ficelle attachée au sommet de votre tête et qu’elle vous retenait. Une fois sur place, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Étape 3 : Encocher la flèche et viser

Lorsque vous visez votre cible, jugez la distance entre votre position et votre cible en fonction des incréments de mètre. Juger la distance dans les mesures des pieds peut s’avérer très imprécis. Les cours, en revanche, sont agréables à l’esprit et simples à retenir.

Au début, vous verrez que votre objectif est fragile et un peu instable, alors assurez-vous d’abord de vous tenir à au plus 15 mètres de votre cible. Pour mesurer exactement la distance, munissez-vous d’un télémètre ou d’un ruban à mesurer. Pour une estimation approximative, placez-vous à côté de votre cible et éloignez-vous de la cible à grands pas.

L’étape suivante consiste à encocher la flèche dans l’arc. L’encoche est le bouton tronqué fendu en plastique ou en bois à l’extrémité de la flèche opposée à la pointe de la flèche.

Placez l’encoche sur la corde, tournez-la de manière à ce que la vaine de couleur différente soit tournée vers le haut, et appuyez l’encoche contre la boucle de la corde d’arc au centre jusqu’à ce qu’elle s’enclenche.

Ceci est fait en premier lieu pour éviter toute blessure ou contact accidentel avec la pointe de flèche sur la corde, la sectionnant et cassant l’arc. Après cela, placez la flèche sur le repose-flèche, en position de tir. La flèche a été encochée.

Étape 4 : Tirer en arrière

Tirer un arc à poulies est un art qui nécessite deux actions simultanées. Tout d’abord, amenez l’arc au niveau des yeux, puis poussez simultanément avec votre main non dominante tout en tirant avec votre bras de tir. Cela répartit le poids du tirage de manière égale sur les deux bras plutôt que sur un seul.

Lorsque vous tirez l’arc, ne tirez pas uniquement avec votre main dominante et évitez de contorsionner votre coude dominant. Beaucoup font cette erreur et sortent trop vite leur bras de tir.

Au lieu de cela, tirez rapidement et fermement l’arc en utilisant une main pour pousser et l’autre pour tirer jusqu’à ce que l’arc atteigne un point de dégagement ou un point d’ancrage où le poids semble disparaître.

Le largage est l’une des pièces essentielles de votre arc. Attachez-le à votre main dominante, gauche ou droite, en utilisant les sangles fournies. La pince du déclencheur doit ensuite être attachée à la corde de l’arc. La libération de la flèche est initiée en tirant sur la gâchette.

Si vous utilisez un déclencheur pour tirer votre arc, assurez-vous que votre doigt n’est pas sur la gâchette lorsque vous tirez sur la corde et tirez votre coude vers l’arrière de la même manière.

Vous êtes maintenant prêt à viser.

Étape 5 : Viser

Avec l’arc tiré vers l’arrière, placez votre main dominante sous votre mâchoire, en alignant votre ligne de mire avec le viseur situé sur la corde.

Les étapes suivantes peuvent être délicates :

  1. Regardez à travers le piaulement vue
  2. Alignez votre vision avec la vue au-dessus de votre repose-flèche
  3. Avec les deux yeux ouverts, placez le viseur pointillé sur votre cible

Un mot pour le sage; n’oubliez pas de toujours garder les deux yeux ouverts avec le tir à l’arc. Pour déterminer correctement la distance de votre cible, on garde les deux yeux ouverts pour ne pas perdre son sens de la perception de la profondeur. Maintenant que vous êtes tous aperçus, vous êtes prêt pour la meilleure partie.

Étape 6 : Libérer correctement

Avant de relâcher, respirez profondément et maintenez-la pour stabiliser votre tir et relâchez vos index en saisissant l’arc. Lorsque vous êtes repéré et prêt à lâcher, n’oubliez pas de le faire lentement ; appuyant sur la gâchette jusqu’à ce qu’elle se libère.

Vous ne devriez pas tirer sans vous sentir sûr d’être prêt. Souvent, les archers tressailliront accidentellement et saisiront l’arc, écartant la trajectoire de la flèche et manquant leur cible.

Relâchez la corde en toute confiance tout en gardant les yeux rivés sur votre cible. En suivant ces conseils, vous constaterez que toucher votre cible à n’importe quelle distance sera un jeu d’enfant et assez relaxant.

La clé pour devenir un meilleur archer est simple et cliché : la pratique. Passez autant de temps que vous le pouvez à pratiquer et à répéter cette routine avec votre arc à poulies et bientôt, cela deviendra une seconde nature.