De quoi ai-je besoin dans ma trousse de premiers soins de randonnée ?

La randonnée et la randonnée sont des façons amusantes d’explorer la nature. Cependant, chaque fois que vous participez à une aventure en plein air, il existe un risque inhérent de blessures, d’irritations et d’autres inconvénients. Certains problèmes sont mineurs, tandis que d’autres sont graves. Quelle que soit la difficulté du sentier de randonnée, chaque randonneur doit emporter une trousse de secours dans son sac à dos !

Les trousses de premiers soins pour la randonnée devraient comprendre des outils multifonctions, des épingles de sûreté et des pincettes. Apportez également des analgésiques et des médicaments pour les allergies et les problèmes d’estomac. Prenez des médicaments topiques comme un désinfectant, une crème antibiotique et un traitement contre les piqûres d’insectes. Emballez des bandages et une couverture thermique aussi.

Vous ne savez jamais quand des inconvénients ou même des urgences peuvent survenir sur le sentier de randonnée. Vous devrez vous préparer à chaque problème courant avant de partir, alors assurez-vous que votre kit est bien approvisionné avec le bon équipement. Nous avons fourni une liste d’éléments indispensables ci-dessous, ainsi que des conseils et des utilisations spécifiques pour chacun.

Multitool/Couteau de poche

Un multitool est un excellent ajout à tout voyage, que vous soyez en randonnée ou non. Je garde toujours un multitool dans mon sac et il m’est utile à maintes reprises. Ceux-ci sont bon marché et offrent de nombreuses fonctions différentes. Croyez-le ou non, ils peuvent également être des ajouts pratiques à votre trousse de premiers soins !

Vous pouvez utiliser un multi-outil pour couper les bandages, et la plupart d’entre eux sont livrés avec de petits ciseaux ou une pince à épiler. Vous pouvez également apporter ces articles séparément, mais un bon couteau de poche / multitool est un article pratique à avoir lors de tout voyage en plein air. Assurez-vous simplement de le garder propre afin de ne pas introduire de bactéries ou de rouille dans une plaie ouverte.

Pince à épiler

Les pincettes sont une bouée de sauvetage lorsqu’il s’agit de traiter les éclats, les épines et autres éclats douloureux. Il suffit de localiser l’intrus et de le retirer avec précaution. Vous pouvez également utiliser une pince à épiler contre certains parasites tels que les tiques, mais vous devrez faire attention à ne pas retirer le corps et laisser la tête incrustée. Vous pouvez utiliser de l’alcool à friction ou un autre désinfectant pour détacher la prise de la tique.

Ciseaux chirurgicaux

Les ciseaux sont définitivement une nécessité pour la trousse de premiers soins. Ils vous seront d’une grande aide lorsque vous aurez besoin de couper des bandages, des vêtements ou des points de suture. La plupart des trousses de premiers soins préfabriquées sont livrées avec une petite paire de ciseaux émoussés, mais vous pouvez également les trouver à un prix abordable dans une variété de magasins.

Ibuprofène/ Analgésiques

Les analgésiques peuvent vous sauver la vie lorsque vous êtes à mi-chemin d’une randonnée. Si un mal de tête commence soudainement à se développer ou si vous développez une crampe musculaire gênante, vous pouvez simplement prendre quelques pilules et reprendre votre voyage.

L’ibuprofène et l’Asprin sont parmi les analgésiques les meilleurs et les plus sûrs qui n’ont pas beaucoup d’effets secondaires. Il est facile de les acheter dans les magasins locaux et les pharmacies et ils ne nécessitent pas d’ordonnance. Vous pouvez utiliser des médicaments plus puissants s’ils sont disponibles, mais assurez-vous qu’il n’y a pas d’effets secondaires qui vous causeront de plus gros problèmes sur le sentier.

Suppléments d’électrolytes

La randonnée est une activité intense et il est facile de se déshydrater. Lorsque vous faites de l’exercice et que vous transpirez beaucoup, vous devrez refaire le plein d’électrolytes. Vous pouvez le faire en ingérant des comprimés d’électrolytes ou en buvant des choses comme Propulser le soutien immunitaire ou manger Comprimés d’hydratation aux électrolytes Nuun Sport. Vous vous sentirez mieux et aurez plus d’énergie pour le reste de la randonnée.

Antiacides et antidiarrhéiques

Les problèmes d’estomac ne sont pas amusants sur la piste et vous n’avez pas vraiment la possibilité de vous arrêter quand vous en avez envie. Si vous souffrez de maux d’estomac ou de diarrhée au milieu d’une randonnée, vous avez vraiment besoin de quelque chose qui vous aidera sur le moment, pas lorsque vous rentrerez chez vous !

C’est là que les antiacides et les antidiarrhéiques viennent à la rescousse. Ceux-ci peuvent aider à calmer votre estomac et à soulager la douleur. Assurez-vous d’en apporter lors de votre prochain voyage!

Médicaments contre les allergies (antihistaminiques)

Les allergies peuvent être brutales et vous ne voulez certainement pas faire face à des yeux qui piquent, à un nez qui coule ou à tout autre symptôme gênant lorsque vous essayez de profiter d’une belle randonnée. Les antihistaminiques sont des médicaments conçus pour calmer les allergies et faire disparaître les symptômes (ou du moins devenir supportables).

Si vous avez de graves réactions allergiques à des choses naturelles comme les piqûres d’abeilles, l’herbe à puce ou d’autres plantes/animaux, assurez-vous d’apporter des EpiPens ou d’autres médicaments spéciaux. Tous les membres de votre groupe doivent savoir comment les administrer en cas d’urgence.

Gants jetables

C’est un gros problème, surtout si vous devez soigner des plaies ouvertes sur le sentier. La saleté, la sueur, les bactéries et autres débris peuvent infecter les plaies et causer des problèmes sur la route. Les gants jetables peuvent faire une grande différence lorsque vous devez créer un environnement hygiénique.

Essayez d’éviter d’emballer des gants en latex si vous pouvez l’éviter, car certaines personnes ont des réactions allergiques à ce matériau. Même si ce n’est pas un problème pour vous, vous ne savez jamais quand un ami ou un autre randonneur pourrait avoir besoin d’emprunter une paire de gants.

Thermomètre

Un thermomètre est un autre élément qui devrait être inclus dans votre trousse de premiers soins. Ils vous aideront à savoir si vous-même ou quelqu’un d’autre avez de la fièvre. La première étape du traitement consiste à comprendre quel est le problème, et il est si important que vous sachiez si une fièvre se développe. Il peut être difficile de mesurer la température de quelqu’un à l’extérieur, surtout s’il fait déjà chaud. Les thermomètres sont une solution pratique à ce problème.

Des pansements

Aucune trousse de secours ne serait complète sans pansements ! Ce sont la barrière protectrice qui protège les piqûres, les morsures, les éraflures de la saleté et des germes. Chaque trousse de premiers soins devrait avoir une variété de bandages à des fins différentes.

Tout d’abord, vous devez apporter de la gaze. Il s’agit d’une couche protectrice douce qui est généralement liée à la plaie avec du ruban adhésif ou des enveloppes extérieures. Vous devez également apporter des pansements adhésifs de différentes tailles et formes. Ceux-ci peuvent adhérer directement aux plaies et sont parfaits pour les petites égratignures ou coupures.

Les bandages papillons sont également importants. Ceux-ci sont importants pour les coupures plus profondes car ils peuvent rapprocher la peau et appliquer une pression constante. Enfin, apportez des bandages longs en tissu (comme les bandages Ace). Ils sont parfaits pour créer des attelles, envelopper des entorses et lier des plaies. Un peu de ruban adhésif ou d’épingles de sûreté vous aidera à maintenir ces bandages en place.

Désinfectant

Le désinfectant est la pierre angulaire de toute trousse de premiers soins. Il peut prendre la forme d’alcool à friction, de lingettes hygiéniques ou de peroxyde d’hydrogène. Cela tue les germes et les bactéries et empêche les infections de s’installer.

Vous pouvez également apporter une seringue en plastique, qui vous aidera à appliquer le désinfectant liquide plus proprement. Il suffit d’inonder la plaie ou de la frotter avec une lingette hygiénique. Ça va faire mal, mais c’est une partie importante du processus de nettoyage.

Aloé Véra

L’exposition au soleil est courante chez les randonneurs, vous avez donc besoin de quelque chose pour faire face aux conséquences. L’aloe vera est une substance naturelle et éprouvée qui peut apaiser les coups de soleil. Il rafraîchit la peau et empêche la brûlure de devenir douloureuse et enflammée.

Les petites bouteilles d’aloe vera sont faciles à acheter et vous n’aurez généralement pas besoin d’en apporter beaucoup dans votre trousse d’urgence. Gardez une plus grande bouteille dans votre voiture ou à la maison afin de pouvoir en utiliser beaucoup lorsque vous aurez terminé la randonnée.

Crème antibiotique

La crème antibiotique est un autre élément important d’une trousse de premiers soins. Une fois qu’une plaie a été désinfectée, traitée et prête à être pansée, vous devez appliquer une autre couche protectrice. Les crèmes antibiotiques sont des onguents topiques qui gardent les plaies hydratées, propres et exemptes de bactéries.

Traitements contre les insectes

C’est une bataille constante pour lutter contre les insectes sur un sentier de randonnée, donc votre trousse de premiers soins doit avoir quelque chose qui peut apaiser les morsures et les piqûres. Moustiques, taons, abeilles et autres insectes peuvent laisser un douloureux rappel de leur présence. L’application d’un insectifuge peut certainement aider, mais certains insectes ne peuvent tout simplement pas laisser les randonneurs seuls !

je suis un grand fan de la Effaceur de démangeaison après piqûre. Il s’agit d’un traitement topique que vous pouvez appliquer sur les piqûres d’insectes. Ça pique un peu au début, mais bientôt vous ne serez plus gêné par une démangeaison douloureuse. Si vous êtes mordu par un insecte inconnu, vous voudrez peut-être vous rendre chez un médecin dès que possible, juste pour être en sécurité. Certaines piqûres peuvent sembler anodines, mais peuvent rapidement s’aggraver.

Taupe

Les ampoules sont partout l’ennemie des randonneurs. Quand chaque pas fait mal, il est difficile de profiter de la randonnée. Des ampoules peuvent apparaître à cause de chaussures mal ajustées, de chaussettes humides ou de randonnées trop longues. Quelle que soit la raison, chaque randonneur a besoin d’un moyen de trouver un soulagement à ces gonflements douloureux.

Moleskine est une méthode éprouvée. Vous venez de couper un petit morceau, de faire un trou qui s’adaptera autour de l’ampoule et de coller la moleskine à votre pied. Cela fournit un tampon entre votre peau et la pression de la chaussure.

Couverture thermique

De nombreux randonneurs ne passent pas la nuit sur le sentier à moins qu’ils ne fassent de la randonnée. Cependant, chaque trousse de premiers soins devrait inclure une couverture thermique légère. Cela vous aidera à vous réchauffer pendant les pauses et peut prévenir l’hypothermie si vous tombez dans l’eau froide.

Si vous vous perdez pendant la nuit, une couverture thermique peut également fournir une chaleur vitale. C’est un équipement d’urgence que vous ne voudrez pas laisser derrière vous !

Guide de traitement d’urgence

Enfin, apportez un petit guide ou une brochure contenant des informations sur les problèmes de santé courants et les traitements médicaux. Si vous êtes dans une situation d’urgence, vous ne voudrez pas deviner ce que vous devez faire ensuite. Un guide peut être extrêmement important pour traiter correctement les blessures sur le sentier.

Dernières pensées

Chaque randonneur a besoin d’une bonne trousse de premiers soins. Vous pouvez toujours en acheter un préfabriqué, et il existe de nombreuses bonnes options sur le marché. Regarde ça Modèle approuvé par la FDA qui vient avec toutes les nécessités dont vous aurez besoin. Vous pouvez toujours créer le vôtre également, en suivant les directives énumérées ci-dessus. Tant que vous couvrez vos bases, vous devriez être prêt pour une randonnée heureuse et saine !

Contenu connexe

La randonnée est l’une de mes façons préférées de prendre l’air et d’explorer une nouvelle région ! Cependant, ce n’est pas toujours un passe-temps facile et il y a des risques auxquels chaque randonneur doit se préparer. Certains dangers sont hors de notre contrôle, comme le mauvais temps ou des animaux sauvages bloquant le sentier. Mais il y a d’autres erreurs faciles à éviter si vous prenez les bonnes mesures !

L’exposition est la plus grande menace pour tous les voyages en sac à dos. Le vent, la pluie et la neige peuvent rapidement saper la chaleur de votre corps, vous laissant frissonner tout au long du voyage. Perdre de la chaleur corporelle lors d’un voyage en sac à dos est misérable, pour ne pas dire dangereux. Alors, comment pouvez-vous rester au chaud sur la piste?