Le tir à l’arc est-il un sport ?

Le tir à l’arc existe depuis le paléolithique, c’est-à-dire qu’il est très ancien. Traditionnellement, il a été utilisé comme arme pour la chasse ou pour se battre avec d’autres humains. Mais même après que de meilleures armes comme les fusils aient été inventées pour la chasse et la guerre, cela reste un passe-temps amusant et parfois compétitif.

Le tir à l’arc est considéré comme un sport. Pour participer, les athlètes doivent avoir un certain niveau de force et de compétence, qui peut être entraîné. De plus, il est au centre de nombreuses compétitions mondiales, dont les Jeux olympiques.

Les bases du tir à l’arc

Le tir à l’arc, comme le golf, est un sport solitaire.

Beaucoup pensent que parce que le tir à l’arc n’implique pas une équipe, ce n’est pas un sport. Mais les fans de golf soutiendront catégoriquement que les sports peuvent être pratiqués par des individus et que le tir à l’arc entre dans cette catégorie de sports solitaires.

Équipement

L’équipement nécessaire pour participer au tir à l’arc est essentiellement un arc et quelques flèches.

Il existe une variété d’arcs et de flèches, et le type d’équipement que vous utiliserez dépendra du type de tir à l’arc que vous pratiquez.

Pour simplifier grandement les variétés d’arcs, il existe deux camps principaux.

Les arcs traditionnels, comme ceux que vous voyez utilisés par Robin Hood ou Katniss Everdeen, sont essentiellement un morceau de bois (ou plusieurs morceaux de bois attachés) et une corde.

Leur forme varie légèrement selon que vous utilisez un arc long ou un arc classique, mais ils sont suffisamment similaires pour faire partie de la même catégorie.

C’est le genre d’arcs que les chasseurs-cueilleurs et les armées médiévales utilisaient.

Les arcs modernes dotés d’une technologie plus avancée sont très différents de leurs prédécesseurs et sont appelés arcs à poulies.

Les arcs à poulies utilisent un système de poulie rendu possible par l’invention des cames, qui sont des disques métalliques autour desquels la corde se déplace, créant une tension accrue.

Cette tension se traduit par une plus grande puissance et précision avec moins d’effort de la part de l’archer.

Les arbalètes sont également techniquement impliquées dans le sport du tir à l’arc, bien que leur fonctionnement soit si fondamentalement différent de celui des autres arcs qu’elles ressemblent davantage à l’ancêtre primitif des armes à feu modernes.

Les flèches utilisées par un archer sont composées de différents matériaux et peuvent être équipées d’accessoires légèrement différents, mais elles font toutes essentiellement la même chose : voler dans les airs jusqu’à ce qu’elles soient enfoncées dans leur cible.

Il existe de nombreux accessoires et équipements spécialisés que les archers peuvent obtenir pour perfectionner leurs capacités, mais ce sont les exigences de base si vous souhaitez vous impliquer dans ce sport.

Types de tir à l’arc

Le sport moderne du tir à l’arc se divise en quelques chemins différents.

Tir à l’arc sur cible est la forme la plus basique et la plus populaire du sport et c’est celle qui apparaît aux Jeux olympiques d’été.

Il s’agit de tirer des flèches via un arc sur une cible fixe, généralement en foin ou en matériau synthétique pour arrêter la flèche. Les archers se tiennent généralement à une distance fixe de la cible lorsqu’ils tirent.

Une bulle entourée de cercles concentriques est généralement fixée à la cible, indiquant différents nombres de points attribués pour l’atterrissage d’une flèche dans certains cercles.

C’est aussi le style de tir à l’arc que vous trouverez dans la plupart des gammes de tir à l’arc.

Tir à l’arc en campagne est très similaire au tir à l’arc sur cible, mais avec un réglage légèrement différent.

Dans le tir à l’arc en campagne, les archers tirent sur des cibles fixes le long d’un chemin ou d’un parcours extérieur.

Ce type de tir à l’arc est un peu plus difficile car il intègre les éléments. Les archers doivent faire face à divers éclairages, distances, conditions météorologiques et niveaux du sol.

Pour les athlètes qui préfèrent participer à leurs sports en compagnie de Mère Nature, c’est l’une des meilleures formes de sport. Cela ajoute également une variété que vous n’obtenez pas nécessairement avec le tir à l’intérieur.

Tir à l’arc 3D semble plus high-tech qu’il ne l’est vraiment.

Il se déroule également généralement à l’extérieur, mais avec des cibles en forme et peintes comme des animaux plutôt que des carrés avec des yeux de boeuf dessus.

Cette faction du sport tire son nom des cibles animales artificielles en trois dimensions que les archers visent.

Comme pour le tir à l’arc en campagne, vous obtenez l’obstacle de la distance et des facteurs extérieurs, mais avec le défi supplémentaire de tirer sur des cibles aux formes incohérentes.

Pour tous ceux qui veulent s’essayer à la chasse à l’arc sans avoir à attendre dans la forêt pendant des heures ou qui veulent simplement relever un défi, c’est un excellent sport à essayer. Il est également idéal pour ceux qui veulent vivre l’expérience de la chasse sans se sentir coupable de blesser de vrais animaux.

Chasse à l’arc est également considéré comme une faction du sport du tir à l’arc. Bien qu’il puisse être utilisé comme moyen de fournir de la nourriture, il est maintenant considéré comme un sport car il n’est pas nécessaire pour acquérir de la viande.

Alors que nos ancêtres ne pouvaient trouver de la viande animale que s’ils la tiraient avec un arc et une flèche ou la tuaient d’une autre manière, nous pouvons simplement aller au supermarché et ramasser de la viande bien emballée, prête à être cuite et servie à nos familles.

Donc, quand quelqu’un utilise son arc et ses flèches pour abattre un animal maintenant, c’est considéré comme un sport parce que c’est vraiment juste pour l’expérience qu’il fait, pas pour le résultat final.

Bien qu’ils n’impliquent généralement pas une équipe, un ballon ou une sorte d’arbitre, tous ces types de tir à l’arc sont considérés comme un sport.

Les Jeux olympiques et autres compétitions de tir à l’arc

L’histoire du tir à l’arc aux Jeux olympiques

Le tir à l’arc était un sport bien avant les Jeux olympiques tels que nous savons qu’ils existent maintenant, mais ils continuent d’être une partie importante de la plus grande compétition sportive au monde.

En fait, il a une longue histoire de présence dans le consortium olympique ou les événements sportifs, apparaissant pour la première fois aux Jeux olympiques de Paris en 1900.

Au cours des 20 années suivantes, le tir à l’arc deviendra le premier sport olympique à inclure des femmes, et c’est la présidente de la Fédération internationale de tir à l’arc qui le ramènera aux Jeux Olympiques en 1972 après en avoir disparu plus de cinquante ans plus tôt.

Malgré la réputation du tir à l’arc d’être un sport individuel, les pays participant aux Jeux olympiques ont commencé à combiner leurs archers les plus talentueux en équipes.

Les archers ont participé pour la première fois aux Jeux olympiques en équipe en 1988 à Séoul, en Corée du Sud.

Le seul type d’arc actuellement autorisé aux Jeux Olympiques est l’arc classique, bien qu’il existe quatre épreuves différentes auxquelles les archers peuvent désormais participer.

Les archers des Jeux olympiques participent au tir à la cible, se tenant généralement à 70 mètres de la cible avec 10 anneaux concentriques autour d’une cible à viser.

Les individus ou les équipes s’affrontent en tirant 12 flèches chacun jusqu’à ce qu’un vainqueur sorte.

Le match play comme celui-ci a été introduit en 1992 pour rendre le sport plus intéressant à regarder du point de vue des spectateurs.

Ce fut une intégration réussie, car les cotes d’écoute de cette partie des Jeux olympiques ont augmenté.

Autres compétitions

L’organisation officielle du sport, World Archery, soutient de nombreuses autres compétitions en dehors des Jeux Olympiques.

Ceux-ci se déroulent dans le monde entier et sont divisés en trois catégories : les événements internationaux, les événements de classement mondial et les événements de statut de record du monde.

Ces événements incluent souvent les autres factions du tir à l’arc telles que le tir à l’arc 3D et le tir à l’arc en campagne. Ils incluent également d’autres arcs en dehors de la courbe.

La plus populaire de ces compétitions est la Coupe du monde, qui a eu lieu dans des pays comme

  • Rio de Janeiro
  • Dubai
  • Suisse
  • Japon
  • France
  • Mexique
  • Danemark
  • Amérique du Nord
  • Grèce
  • Angleterre

La prochaine Coupe du monde, prévue en 2019, aura lieu à Antalya, en Turquie.

Personnages notables du tir à l’arc

Bien que moins connu que des athlètes comme Michael Jordan, Tiger Woods ou Serena Williams, le tir à l’arc n’est pas sans figures notables.

Comme vous l’aviez peut-être prévu, bon nombre de ces archers célèbres ont participé aux Jeux olympiques et y ont remporté des médailles.

De nombreux archers olympiens viennent de Corée, mais l’archer olympique le plus décoré de l’histoire est en fait Hubert van Innis de Belgique.

Hubert a remporté six médailles d’or et trois médailles d’argent en 1900 et 1920.

Kim Soo-Nyung seconde Hubert dans les titres olympiques avec une médaille d’argent, une médaille de bronze et quatre titres au total.

Aujourd’hui âgée de 48 ans, elle a représenté la République de Corée à trois Jeux Olympiques différents en 1988, 1992 et 2000. Son surnom est « Viper ».

Bien sûr, Hollywood s’est rendu compte de la popularité du tir à l’arc, et maintenant les archers les plus célèbres auxquels beaucoup de gens peuvent penser sont des archers fictifs.

Bien que Robin Hood soit le choix le plus traditionnel et peut-être le plus populaire, des franchises comme Le Seigneur des Anneaux, Les jeux de la faimet même Les Vengeurs ont introduit des personnages dont l’expertise à l’arc et à la flèche est ce qui les rend uniques.

La popularité de personnages comme Legolas, Katniss et Hawkeye est un facteur important dans la croissance du tir à l’arc en tant que sport, devenant des idoles pour les enfants et les adultes.