Pourquoi ma courroie de motoneige grince-t-elle? Comment installer correctement une nouvelle courroie

Vous vous attendez à entendre du bruit lorsque vous conduisez votre motoneige, comme le rugissement du moteur, surtout lorsque vous appuyez sur l’accélérateur. Cependant, dernièrement, un autre son a commencé à accompagner votre moteur ronronnant, et c’est un grincement distinct. Ce bruit pourrait-il provenir des courroies de votre motoneige, et si oui, pourquoi?

Votre courroie de motoneige peut grincer ou grincer pour les raisons suivantes :

  • La ceinture est trop lâche
  • Ou c’est trop serré
  • Vous ou quelqu’un d’autre avez installé la ceinture dans le mauvais sens
  • La ceinture est vieille
  • La ceinture pourrait également être très nouvelle et doit être cassée

Quel âge est trop vieux pour une ceinture? Comment savoir si la courroie de votre motoneige a été installée correctement ? Dans l’article d’aujourd’hui, nous répondrons à ces questions et plus encore, vous allez donc certainement vouloir continuer à lire !

Qu’est-ce qu’une ceinture de motoneige et à quoi sert-elle ?

Avant d’élaborer sur les causes ci-dessus du grincement de la courroie de la motoneige, expliquons d’abord ce qu’est votre courroie et ce qu’elle fait lorsqu’elle fonctionne correctement.

Faisant partie du système d’entraînement de votre motoneige, la courroie d’entraînement relie la chenille de votre motoneige au moteur de votre véhicule, transférant ainsi la puissance. Comme la plupart des ceintures de véhicules, la ceinture de votre motoneige est en caoutchouc, mais les motoneiges haut de gamme peuvent avoir des ceintures en Kevlar. Ceux-ci devraient vous durer un certain temps afin que vous puissiez tenir plus longtemps sans avoir à remplacer la courroie.

Même si les courroies de votre motoneige ne semblent pas grand-chose, sans elles, votre motoneige ne peut fonctionner à sa pleine capacité. Ainsi, si la courroie n’a pas le bon composé ou si sa longueur et/ou largeur est trop courte voire trop longue, votre motoneige ne vous donnera pas tout ce qu’elle a quand elle roule. Le composé, dans ce cas, fait référence à un entraînement par courroie composé avec des roues reliées à une ou deux courroies. Les courroies composées envoient de la puissance à l’arbre du traîneau via des poulies.

Pourquoi votre courroie de motoneige grince-t-elle?

Les bruits de motoneige peuvent être attribuables à toutes sortes de problèmes avec le traîneau, mais pas aux grincements. Lorsque votre traîneau commence à grincer ou à grincer, qu’il soit inactif ou en mouvement, il y a définitivement quelque chose qui ne va pas avec les courroies. Maintenant, il ne reste plus qu’à comprendre exactement ce que c’est.

À cette fin, voici les 5 causes courantes de grincement de courroie de motoneige telles que mentionnées dans l’intro.

La ceinture est trop lâche

Comme la courroie de votre voiture ou de votre camion, la courroie de votre motoneige est réglée à une certaine tension ou déviation. Nous discuterons plus en détail de la déviation de la courroie dans la section suivante, car il est essentiel de pouvoir régler la tension de votre courroie pour qu’elle fonctionne correctement.

Si votre courroie est trop lâche, cette marge de manœuvre supplémentaire lui donne de la place pour entrer en contact avec d’autres composants à proximité tels que l’embrayage. Cela pourrait causer le bruit de grincement que vous entendez lorsque vous faites fonctionner votre traîneau. Le grincement peut être plus start-stop et parfois même ressembler à un gazouillis.

La ceinture est trop serrée

Exagérer la tension et tirer la courroie de votre motoneige aussi tendue que possible est également un non-non. Si votre traîneau grince même lorsqu’il est au ralenti, cela indique probablement que la tension de la courroie est aussi serrée que possible. Attendez-vous à entendre un bruit plus constant qu’avec une courroie desserrée.

La ceinture est mal installée

Vous avez installé votre ceinture de motoneige pour la première fois ou peut-être avez-vous laissé un copain le faire ? Si vous ou eux avez fait une erreur lors de l’installation, cela pourrait être une autre raison pour laquelle vous entendez soudainement un bruit de grincement chaque fois que vous roulez. Plus loin dans cet article, nous partagerons la bonne façon d’installer une courroie de motoneige, alors assurez-vous de la vérifier !

La ceinture est vieille

Rien ne dure éternellement, votre ceinture de motoneige incluse. Cela double si le vôtre est fait uniquement de caoutchouc au lieu d’un matériau plus résistant comme le Kevlar. En moyenne, la durée de vie d’une courroie de motoneige est de 1 500 à 2 000 milles. Une conduite plus dure peut accélérer la détérioration de la courroie du traîneau même avant 1 500 milles.

Si votre ceinture s’est effilochée, qu’elle a des trous ou qu’elle semble dépouillée ou autrement endommagée, cessez de l’utiliser. Sinon, vous pouvez vous attendre à ce que le bruit de grincement s’aggrave.

La ceinture est toute neuve

Oui, c’est vrai, même une nouvelle courroie de motoneige peut vous causer des problèmes. Heureusement, ce n’est généralement que de courte durée. Vous devez casser une ceinture, pour ainsi dire. Jusqu’à ce que cela se produise, votre nouvelle ceinture peut être si serrée qu’elle grince. Au fur et à mesure que vous continuez à utiliser votre traîneau, ce problème devrait disparaître.

Comment régler la déviation de la courroie de votre motoneige

Revenons à la tension ou à la déviation de la courroie de votre motoneige. Idéalement, si vous installez une nouvelle courroie, vous souhaitez vérifier sa déflexion après 150 miles. Ensuite, si votre ceinture dure 1 500 miles, ajustez à nouveau la déviation lorsque vous atteignez ce jalon.

Alors, comment procéder pour régler la tension ou la déflexion de la courroie de votre motoneige ? Eh bien, en guise de mise en garde, il est toujours préférable de le faire avec une nouvelle ceinture au lieu d’une ancienne, donc d’abord et avant tout, assurez-vous que votre ceinture est fraîche.

Ensuite, vous devez atteindre votre bague de réglage. Vous pouvez le faire en dévissant les boulons qui maintiennent le secondaire en place, car cela contient la bague de réglage. Ensuite, il suffit de tordre l’anneau pour qu’il soit plus serré ou plus lâche en fonction des besoins de votre ceinture.

Avec certains modèles de traîneau, vous travaillez avec les réas sur le secondaire au lieu de la bague de réglage, surtout si vous avez un embrayage secondaire. Si vous n’êtes pas sûr de la configuration de votre motoneige, nous vous recommandons de consulter votre manuel du propriétaire.

Voici une vidéo YouTube pratique qui illustre comment changer la déflexion de la courroie de la motoneige pour les apprenants visuels.

Puisque vous êtes de toute façon à portée de main de vos embrayages, autant prendre le temps de les nettoyer tout en ajustant la tension des courroies. Plutôt que d’essayer de presser un minuscule instrument de nettoyage dans les embrayages, achetez ou louez une soufflette et connectez-la à un compresseur d’air. Ensuite, en faisant fonctionner la soufflette à une pression d’air modérée, retirez tous les résidus d’embrayage en les soufflant.

Quelques fois par saison, vous voudrez être plus minutieux dans le nettoyage de votre embrayage, en démontant tout, en essuyant les composants un par un, en vérifiant qu’ils ne sont pas endommagés, puis en remontant le tout lorsque vous serez prêt. Si vous ne voulez pas le faire vous-même, c’est certainement un travail que votre réparateur de motoneiges local peut faire.

Comment installer correctement une nouvelle courroie de motoneige

Maintenant que vous savez pourquoi la courroie de votre motoneige peut vous causer du chagrin et comment régler correctement sa tension, parlons ensuite de la façon d’installer correctement une courroie de motoneige la première fois. Assurez-vous de suivre ces conseils!

Connaître la longueur de ceinture dont vous avez besoin

Acheter une courroie plus longue que ce dont votre motoneige a besoin peut sembler une valeur sûre, car bon, il vaut toujours mieux en avoir plus que moins, n’est-ce pas? Pourtant, dans ce cas, ce n’est pas nécessairement vrai. Si votre courroie est plus longue que nécessaire, cela peut nuire à la performance de l’embrayage, ce qui affecte le fonctionnement de l’ensemble de votre motoneige.

Si la courroie est trop courte, le système d’entraînement devient tendu, ce qui pourrait provoquer une panne plus tôt que tard. Cela nécessitera des réparations coûteuses.

Alignez vos embrayages

Vos embrayages peuvent se désaligner pour toutes sortes de raisons. Par exemple, ils sont peut-être vieux et commencent à s’user. Les arbres peuvent également être mal alignés ou les supports de moteur sont mal positionnés.

Quelle que soit la raison pour laquelle vos embrayages sont mal alignés, votre courroie en subira le plus gros. Les embrayages, dans leur positionnement incorrect, peuvent même déchiqueter les courroies. Prenez le temps de vous assurer que vous avez le bon entraxe pour la courroie et l’embrayage ou vous devrez remplacer vos courroies très bientôt.

Vérifier le positionnement de la poulie

La poulie est un autre mot pour la roue de poulie, à laquelle un câble métallique est attaché. Étant donné que la courroie de votre motoneige repose sur la poulie, vous voulez vérifier trois fois qu’elle est bien en place.

Réglez la ligne du cordon et réajustez-la au besoin

Le cordon ou le fil de votre poulie maintient la courroie en place, vous devez donc également vous assurer qu’elle est correctement positionnée. Pour ce faire, accédez à votre embrayage conducteur ou à l’embrayage secondaire et placez le cordon près de la circonférence extérieure de l’embrayage.

Votre ceinture s’éloignera de cet endroit au fil du temps, donc tous les quelques mois environ, voyez où se trouve votre ceinture et repositionnez-la si nécessaire.

Conseils d’entretien des courroies de motoneige

Si vous voulez que votre ceinture de motoneige reste sur au moins 2 000 milles, vous devez en prendre soin. Une installation correcte en est une facette, mais la maintenance l’est tout autant. Voici quelques habitudes d’entretien que vous pouvez commencer à adopter dès aujourd’hui pour mieux entretenir les courroies de votre motoneige.

Connaissez votre sens de rotation

Parfois, vous pouvez choisir de retirer complètement mais temporairement les ceintures de votre motoneige. Avant de retirer les courroies, assurez-vous de connaître leur sens de rotation. La bonne direction pour les ceintures est généralement celle qui vous permet de lire l’étiquette de la ceinture.

Ensuite, lorsque vous rattachez les courroies, assurez-vous que le sens de rotation est le même qu’avant.

Gardez l’acétone loin des ceintures

La propanone ou l’acétone est un solvant sur lequel certains traîneaux comptent pour nettoyer leurs faces d’embrayage. Pour les composants de l’embrayage, l’acétone c’est bien, mais ce n’est pas le cas pour les courroies. La dureté de l’acétone peut dégrader la qualité de la courroie, l’affaiblir plus rapidement qu’elle ne l’aurait fait autrement.

Rangez les ceintures inutilisées dans un endroit sûr

Si votre détaillant de fournitures de motoneige préféré avait une bonne affaire sur les courroies et que vous avez acheté un surplus, vous voudrez conserver certaines des courroies pour plus tard. Cela devrait convenir à condition de les ranger à l’abri du soleil. Restez dans un espace sec et frais où vous pouvez poser les ceintures complètement à plat. Même les plier légèrement peut créer un sertissage permanent dans la ceinture qui la rend inutilisable.

Gardez ces informations à l’esprit lorsque vient le temps de ranger votre motoneige pour la saison morte également.

Dernières pensées

Les courroies de votre motoneige transfèrent la puissance à votre moteur. Vous aurez des problèmes de performances notables si vos courroies ne sont pas alignées ou si leur tension est incorrecte, sans parler des bruits indésirables.

Maintenant que vous savez comment traiter le grincement des courroies de motoneige, vous pouvez commencer à mieux prendre soin de vos courroies afin que votre motoneige roule de façon incroyable à chaque fois!