Quand est-ce que la glace est sécuritaire pour la pêche sur glace?

La pêche sur glace est une excellente activité de plein air et peut être envisagée avec la motoneige, le ski, le snowboard ou d’autres activités hivernales. Comme c’est le cas avec ces activités de loisirs susmentionnées, il y a toujours des risques associés. La pêche sur glace n’est pas exclue et doit être manipulée avec précaution car la sécurité des pêcheurs sur glace doit être la priorité numéro un.

La glace est sans danger pour la pêche sur glace lorsqu’elle est plus épaisse que 4 pouces pour qu’une personne puisse marcher dessus. La glace est plus sûre lorsqu’il s’agit de glace nouvelle et qu’elle est visible ou claire au lieu d’être trouble. L’épaisseur conseillée augmente à environ 5 à 15 pouces lors de la conduite d’un véhicule tel qu’un camion ou un VTT sur la glace.

Lignes directrices générales pour vérifier l’épaisseur de la glace

La meilleure façon de vérifier que la glace est suffisamment sûre est de s’assurer qu’il s’agit de glace fraîche et non couverte de neige fondue ou de neige. La glace qui a une sorte de courant mobile en dessous n’est pas sûre car l’eau peut briser ou faire fondre la glace.

La meilleure façon de vérifier si la glace peut être posée en toute sécurité est de percer un trou à la profondeur souhaitée et de déterminer si l’outil a traversé la glace. S’il n’est pas complètement percé, vous pouvez vous tenir debout ou vous asseoir dessus en toute sécurité et continuer à pêcher.

Niveaux de sécurité dans l’épaisseur de la glace (glace transparente)

REMARQUE: Aucune glace n’est sûre à 100%, ces chiffres ne sont que des estimations. Une extrême prudence doit être prise lors de la marche/conduite sur la glace.

3 pouces ou moins Instable et insupportable
4 pouces Assez stable pour marcher
5 à 7 pouces Stable pour un petit véhicule récréatif
8 à 12 pouces Stable pour une voiture ou un véhicule de taille moyenne
12 à 15 pouces Stable pour un camion ou un gros véhicule
Glace ancienne ou fondante Doublez chacune de ces mesures

Soyez prudent lorsque vous conduisez des véhicules sur la glace, car ce poids exercera une pression sur la glace. Cela peut faire couler le véhicule ou briser la glace. Il est conseillé de déplacer régulièrement le véhicule vers un nouvel emplacement.

Les mesures de glace ancienne sont doublées parce que la glace est moins fiable que la glace fraîche. La vieille glace peut avoir de la glace partiellement fondue vers la couche intermédiaire et de la glace plus épaisse vers le haut.

Il faut faire preuve de prudence lorsqu’on pêche sur de la vieille glace plutôt que sur de la glace fraîche. Si possible, continuez à pêcher sur de la glace fraîche plutôt que sur de la vieille glace, car elle est plus susceptible de se briser.

Les meilleurs plans d’eau pour pêcher sur glace en toute sécurité

Les lacs, les étangs ou d’autres petits plans d’eau seront les meilleurs endroits où aller. Des zones bien connues sont suggérées car connaître l’aménagement du terrain maximisera l’expérience de pêche blanche.

La pêche sur glace dans des zones ouvertes est préférable à la proximité d’arbres ou d’autres feuillages où les branches pourraient potentiellement se détacher. Il s’agit d’un danger possible qui pourrait entraîner la rupture de la glace à partir d’objets tombés soudainement. Méfiez-vous également des sources ou autres conduits qui ont de l’eau courante car cela peut briser et faire fondre la glace.

Recherchez et sélectionnez les endroits que d’autres pêcheurs sur glace utilisent pour pêcher sur la glace. Parlez-leur des parties les plus fiables de l’eau où ils ont vu la glace être la plus épaisse. Mesurez, mesurez, mesurez la glace pour savoir qu’elle est assez épaisse pour se tenir dessus.

Ne comptez pas sur la position des autres et faites un jugement basé sur ce seul critère. Vérifiez la zone autour de laquelle ils pêchent pour vous assurer qu’elle correspond à l’épaisseur recommandée.

Les petits plans d’eau offrent des possibilités différentes par rapport aux grands lacs ou rivières. Tout d’abord, la pêche blanche sur les étangs ou les lacs signifie qu’il ne sera pas nécessaire de sortir des véhicules sur la glace. Cela réduit les risques qu’un VTT ou une motoneige tombe à l’eau si la glace se brise.

Deuxièmement, les étangs et les lacs offrent davantage une zone fermée qui est plus facile à naviguer plutôt que de descendre les berges des rivières.

Troisièmement et finalement, la glace ne gèle pas uniformément sur tout un plan d’eau. Cela signifie que plus près du bord du lac ou de l’étang, la glace peut être mince. Se déplacer vers le milieu du lac augmente la possibilité que la glace soit plus épaisse. Les rivières et autres cours d’eau sont imprévisibles car certaines zones peuvent être plus faibles que d’autres.

Les petites étendues d’eau entourées de terre ont une plus grande surface. Il sera moins probable que l’eau dissolve lentement la glace et cause un minimum de dommages à un bris de glace important.

Le meilleur moment pour aller pêcher sur glace en toute sécurité

Choisissez des moments où la glace est fraîchement gelée, car cela augmentera les conditions de sécurité. Les zones où la glace s’est installée au fil du temps et sont opaques font doubler les lignes directrices en matière d’épaisseur. La saison optimale pour pêcher sur la glace se situe entre fin novembre/début décembre et fin février/début mars. Ce sont les périodes de l’année où les températures vont être glaciales sinon juste en dessous.

Vérifiez la météo avant de partir par mesure de précaution supplémentaire pour garantir une expérience plus sûre. Les températures plus chaudes créent des conditions dangereuses en raison de l’instabilité de la glace. Les conditions météorologiques extrêmes peuvent être nocives si elles modifient les conditions routières ou la glace elle-même.

N’oubliez pas que les conditions de glace peuvent changer tout au long de la journée en fonction de la température et de la circulation piétonnière. La glace qui est en parfait état le matin peut être instable le soir.

Le même principe peut s’appliquer à la glace qui n’est pas entièrement gelée le matin est gelée le soir. L’état de l’eau est en constante évolution et ne fournit pas un modèle cohérent.

Certains plans d’eau peuvent être complètement gelés tandis que d’autres peuvent être partiellement gelés. Le bord d’un ruisseau peut atteindre l’exigence de 4 pouces et le milieu peut être inférieur à 4 pouces.

Il est préférable d’y aller lorsque le soleil est levé car il est plus facile d’identifier les environs proches. De plus, les poissons devraient être plus actifs pendant cette période. N’importe où, juste après le lever du soleil jusqu’à juste avant le coucher du soleil, ce sera une bonne fenêtre pour aller. Les heures d’alimentation des poissons sont généralement de 90 minutes au coucher et au lever du soleil.

Les risques de la pêche blanche en rivière

Contrairement aux lacs et aux étangs, les rivières ne sont pas simplement un plan d’eau isolé entouré de terres. Les rivières coulent sur des kilomètres et il y a des virages qui changent de direction. Les rivières ont des courants sous-marins qui peuvent progressivement éroder la glace. Les virages des rivières sont des zones à risque car la glace sera plus faible à cause du courant.

Certaines parties de la rivière sont plus sûres parce que l’eau peut être calme ou qu’il y a moins de courant. Cependant, il est préférable de toujours vérifier l’épaisseur de la glace et de déterminer s’il y a un courant qui passe en dessous. Les rivières ne sont généralement pas calmes par rapport aux lacs, étangs ou réservoirs où l’eau est calme.

Si la glace s’effondre soudainement dans la rivière, il est possible qu’un pêcheur sur glace soit emporté. Les courants, en particulier les courants forts, ont tendance à circuler dans une direction et à entraîner les objets avec eux. Il est possible que quelqu’un tombe dans la glace, soit pris dans un courant et emporté sous l’eau.

Les dangers liés à la pêche sur glace

La menace la plus évidente pour une personne qui pêche sur glace est la possibilité de tomber à l’eau. Plonger soudainement dans l’eau gelée sans vêtements ou équipement appropriés est dangereux. Le corps entre rapidement en état de choc lorsqu’il est plongé dans l’eau glacée. Cela peut entraîner une hypothermie ou des engelures selon la température de l’eau.

S’échouer sur la glace est un autre danger dont il faut se méfier lors de la pêche sur glace. S’il y a une tempête imminente comme un blizzard ou une tempête de neige, il est possible que les routes soient fermées. Être sur la glace pendant une tempête est particulièrement dangereux car le poids de la neige peut briser la glace.

Un danger supplémentaire vient de l’utilisation d’un radiateur portatif dans un espace confiné. Lorsqu’il est utilisé sur une période de temps, il peut entraîner une intoxication au monoxyde de carbone. Si le gaz n’a nulle part où s’échapper, il créera rapidement un environnement toxique.

Ne pas avoir l’équipement approprié à proximité si la glace s’effondre est dangereux. La glace est glissante et il est important d’utiliser des ancres comme un pic à glace pour sortir de l’eau. Essentiellement, prendre des précautions au préalable réduira les risques.

Choses qui peuvent affecter l’épaisseur de la glace

Les bancs de poissons qui se trouvent sous l’eau font circuler de l’eau plus chaude pendant qu’ils nagent. Cela usera les couches de glace et les fera devenir plus minces.

L’évolution des températures et des conditions météorologiques contribue à faire fondre, geler ou regeler la glace. Les zones où le soleil est exposé à l’eau provoquent le réchauffement et la fonte de la glace. Une tempête soudaine de neige, de grésil ou de grêle érodera la glace ou endommagera certaines zones.

La profondeur de l’eau détermine si la glace sera plus mince ou plus épaisse. Près de l’endroit où l’eau et la terre se rencontrent, l’eau n’est pas aussi profonde. Il mesurera moins de 4 pouces et n’est pas sûr pour pêcher. À mesure que l’eau devient plus profonde, la glace est plus susceptible d’être de 4 pouces ou plus.

La vieille glace par rapport à la nouvelle glace est un facteur qui détermine si la glace sera sécuritaire ou non. La vieille glace qui a eu le temps de se déposer et d’être brisée par des facteurs environnementaux ou humains ne sera pas sécuritaire. La vieille glace devient généralement boueuse lorsqu’elle commence à s’user. Le même plan d’eau pourrait être une combinaison d’ancienne et de nouvelle glace.

Une épaisse couche de neige qui recouvre la glace force l’épaisseur à diminuer. La neige agit comme un isolant et ressemble donc à une grande couverture bloquant l’air hivernal. La glace n’est plus exposée aux températures froides et commence à se dégrader.

Une fois que la neige commence à devenir de l’eau, l’eau fait fondre la glace à moins qu’il n’y ait des températures glaciales. Une nouvelle couche de glace gèlera sur la glace déjà existante et ajoutera à l’épaisseur.

Précautions à prendre lors de la vérification de l’épaisseur de la glace

La sécurité est la priorité numéro un lorsque vous sortez pêcher sur la glace. Souvent, il s’agit d’une activité hivernale sécuritaire qui permet aux gens de sortir pendant les mois froids.

On ne saurait trop insister sur le fait qu’avant que des engins, des véhicules ou des équipements autres qu’une perceuse et un ruban à mesurer ne soient sortis sur la glace, il est crucial de vérifier l’épaisseur.

L’affichage des directives d’épaisseur de glace sur un appareil mobile aidera à s’assurer que l’épaisseur appropriée est atteinte.

Comprenez les différences physiques entre la glace fraîche et la vieille glace, car elles modifieront les directives d’épaisseur.

Écoutez tout type de fissure et recherchez les changements de couleur de la glace, car ce sont des indicateurs clairs que la glace est dangereuse.

Avant de vous déplacer dans une nouvelle zone ou de voyager sur la glace, vérifiez l’épaisseur. L’épaisseur de la glace n’est pas la même dans tout le plan d’eau.

Regardez pour voir s’il y a une sorte de mouvement d’eau sous la glace, puis passez à autre chose. L’eau qui coule est dangereuse et détériore la glace en la rendant instable.

Ayez d’autres personnes à proximité au cas où il y aurait une zone non sécurisée. Ils peuvent aider à tirer une personne vers le haut et hors de l’eau si elle finit par se fissurer. Ils peuvent également trouver d’autres endroits sur l’eau où la glace est suffisamment épaisse pour marcher ou conduire.

Conseils de sécurité rapides pour le pêcheur sur glace débutant

  • Soyez conscient de votre environnement lorsque vous êtes sur la glace

La glace est sécuritaire de marcher dessus à quatre pouces ou plus épais. Les pêcheurs sur glace se déplacent vers différentes zones sur la glace pour aller pêcher. Il est essentiel de vérifier les zones voisines pour s’assurer que la glace est plus épaisse que quatre pouces. Il est conseillé de forer des trous à environ 150 pieds du rivage et de mesurer l’épaisseur de la glace.

  • Emmitouflez-vous avec des couches et cela inclut un gilet de sauvetage fiable

La pêche blanche sera une expérience froide et il est important de porter des vêtements appropriés. Les couches seront utiles car elles fourniront une isolation pour garder le refroidissement éolien à distance. L’une des couches les plus importantes à porter est un gilet de sauvetage au cas où la glace ne serait pas solide.

Tomber sans gilet de sauvetage peut être dangereux, surtout si l’eau en dessous est profonde. Ce dispositif de flottaison fournira une protection suffisante pour garder la tête hors de l’eau. Le port de vêtements superposés aidera à prévenir l’hypothermie ou les engelures.

  • Évitez les zones trop encombrées par les gens

La glace ne peut supporter qu’un certain poids et s’il y a trop de monde dans une zone, la glace peut faiblir. Étalez-vous et trouvez une zone moins fréquentée où la glace est suffisamment épaisse pour pêcher en toute sécurité.

  • Brossez la neige de la glace

Avant de percer des trous pour vérifier l’épaisseur ou pour commencer à pêcher, brossez la neige. Cela diminue le potentiel de fonte des glaces car la neige n’isolera pas la glace.