Randonnée vs Trekking, quelle est la différence ?

Lorsque vous parlez d’une aventure en plein air dans une forêt ou une montagne, vous pouvez utiliser les mots randonnée et trekking de manière interchangeable. Mais après avoir fait à la fois des randonnées et des treks, je peux vous assurer que ces deux mots désignent des activités de plein air complètement différentes !

La randonnée consiste à marcher vigoureusement ou à grimper sur des sentiers et des itinéraires établis. Le trekking comprend des voyages à travers le pays, qui se déroulent généralement loin des sentiers préexistants. Les sentiers de randonnée ne prennent généralement qu’une journée, tandis que les randonnées peuvent durer plusieurs jours ou semaines.

Essentiellement, une randonnée est une excursion d’une journée sur un sentier de montagne, tandis qu’un trek ressemble plus à un voyage à travers une forêt entière. Bien qu’il existe de nombreuses similitudes entre la randonnée et le trekking, les deux activités nécessitent des équipements et des compétences différents. Pour vous aider à comprendre la différence entre les deux, nous couvrirons quelques comparaisons entre la randonnée et le trekking, recommanderons du matériel et donnerons quelques conseils aux débutants.

Compare et nuance

Avant d’entrer dans la différence, il convient de noter que les randonnées et les treks présentent de nombreuses similitudes. Ces activités se déroulent à la fois dans des environnements extérieurs et sont souvent situées dans des zones naturelles pittoresques.

Il existe généralement une destination spécifique pour les randonnées et les treks, bien que le trajet pour s’y rendre fasse également partie de l’expérience. Le tourisme est un élément majeur des deux et il y a souvent des points de repère et des endroits remarquables qui font que le voyage en vaut la peine.

Des sentiers pour les randonnées et les treks peuvent être trouvés partout dans le monde et ils apparaissent dans un large éventail d’environnements. Ils peuvent couvrir des montagnes, des forêts, des déserts ou des jungles, il n’y a donc aucune limite géographique à l’endroit où ils peuvent apparaître.

Cependant, malgré tout ce qu’ils ont en commun, la randonnée et le trekking sont différents à bien des égards.

Randonnée:

La randonnée est considérée comme une activité de loisir et de nombreuses randonnées sont assimilables à des balades dans la nature. Les randonnées se déroulent sur des sentiers bien usés et établis. Certains sentiers peuvent même être pavés. La plupart d’entre eux sont marqués par des poteaux de clôture, des panneaux ou d’autres balises.

Bien que la randonnée soit généralement plus facile que le trekking, les randonneurs peuvent également parcourir une variété de terrains ou de pentes, il existe donc un large éventail de difficultés. La difficulté d’une randonnée donnée dépendra de la longueur du sentier, de l’altitude, du climat et du niveau d’habileté du randonneur.

J’ai fait de nombreuses randonnées avec lesquelles ma grand-mère n’avait aucun problème, ainsi que d’autres qui laissaient les randonneurs expérimentés à bout de souffle toutes les 5 minutes.

Les randonnées sont conçues pour être assez courtes et la plupart d’entre elles peuvent être complétées en une seule journée. Parfois, il peut y avoir un sentier qui dure toute la nuit, auquel cas les voyageurs doivent emporter du matériel de camping. C’est là que la ligne devient floue entre la randonnée et la randonnée. Par souci de simplicité, les randonnées sont des activités à court terme qui ne prennent qu’une journée, tandis que la randonnée prend 2-3 jours.

Les randonnées sont un excellent moyen de se connecter avec la nature et de prendre un peu d’air frais ! Cette activité est une bonne porte d’entrée vers le monde des voyages à pied en plein air et elle vous aide à développer votre endurance pour de plus longues aventures à l’avenir.

Randonnée :

Contrairement aux sentiers et aux chemins de randonnée bien établis, le trekking est un long voyage à travers le pays. Bien qu’il puisse y avoir certains itinéraires que les voyageurs suivent, le terrain global est beaucoup plus accidenté et sauvage. On pourrait dire que le trekking se déroule sur la route la moins fréquentée !

Le trekking prend beaucoup plus de temps que la randonnée et les randonneurs peuvent passer des jours ou des semaines à vivre à l’extérieur. En raison de cette approche plus isolée, les randonneurs doivent emporter beaucoup plus d’équipement de survie sur le sentier avec eux. En plus des produits de base de la randonnée comme les bouteilles d’eau et la crème solaire, les randonneurs ont besoin d’équipement de nuit, de nourriture supplémentaire et d’outils de navigation.

De nombreux treks incluent des arrêts planifiés pour manger et dormir en cours de route, de sorte que vous ne finissez pas toujours par dormir à la belle étoile. Les cabanes et les lodges sont dispersés le long de nombreux sentiers et ces arrêts peuvent être d’excellents moyens de se connecter avec les habitants et d’en apprendre davantage sur la région.

Les treks sont beaucoup plus longs que les randonnées et nécessitent par conséquent un niveau d’endurance plus élevé. Cela peut aussi être agréable car vous pouvez les suivre à votre rythme et explorer la zone naturelle plus en profondeur. L’itinéraire plus long et le cadre isolé ont donné à de nombreux treks une signification spirituelle. Certains treks sont même considérés comme des pèlerinages et peuvent être vus comme un droit de passage.

Peu importe ce qu’un trek signifie pour vous, il est important d’être bien préparé avant de partir. Beaucoup plus peuvent mal tourner lors de randonnées en raison de l’exposition prolongée à l’extérieur, des longs trajets et des risques naturels associés aux voyages à travers le pays.

Équipement pour la randonnée et le trekking

Quelles sont les choses dont j’ai besoin pour une randonnée dont je n’ai pas besoin pour une randonnée ?

Maintenant que nous avons couvert les différences fondamentales entre la randonnée et le trekking, vous devriez être en mesure de dire lequel vous conviendra le mieux. Mais avant de pouvoir prendre la piste, vous devez être préparé à tout ce que la nature vous réserve ! Quel que soit votre niveau d’expérience, vous devrez apporter un bon équipement.

Pour avoir la meilleure expérience possible, la randonnée et le trekking nécessitent du matériel comme un sac à dos, des chaussures de randonnée robustes, des cartes, des bâtons de randonnée, de la crème solaire, une trousse de premiers soins, des collations riches en calories et plusieurs bonnes bouteilles d’eau.

Bien qu’il y ait un certain chevauchement entre les deux, les randonnées et les treks nécessitent tous deux un équipement spécifique. Pour plus de suggestions, vous pouvez également consulter notre liste d’équipements éprouvés.

Conseils pour les débutants

La randonnée et le trekking peuvent tous deux être pratiqués par des amateurs, mais il y a des choses importantes à garder à l’esprit avant de commencer à planifier votre grande aventure.

  1. Commencez à votre niveau de confort

Des deux activités, la randonnée est beaucoup plus facile à démarrer. Les sentiers préétablis, le taux de circulation plus élevé et les itinéraires plus courts en font un passe-temps plus accessible pour commencer. Il n’est pas nécessaire de se précipiter dans des randonnées ou des treks intenses pour lesquels vous n’êtes pas prêt, et cela peut en fait être assez dangereux de le faire !

  1. C’est bien de finir tôt

Une fois que nous commençons quelque chose, nous voulons le voir jusqu’au bout. C’est la nature humaine et cela peut pousser les gens à faire des choses incroyables ! Mais parfois, des circonstances extérieures obligent à terminer notre voyage plus tôt que prévu.

Qu’il s’agisse d’un orage inattendu, d’un épisode de maladie ou simplement d’épuisement, certains voyages doivent se terminer tôt. Cela ne fait pas du bien d’écourter un voyage, mais parfois nous devons le faire pour notre propre sécurité. Il n’y a pas de honte à cela, alors s’il vous plaît gardez un œil sur votre état physique et soyez prêt à rentrer tôt si nécessaire.

  1. Attendez-vous à l’inattendu

Même si nous prévoyons des randonnées et des treks, des situations imprévues peuvent survenir à tout moment sur le sentier. Il est important de faire ses valises pour toutes les occasions, même si cela semble parfois exagéré. C’est bien mieux d’apporter une lampe de poche et de ne pas en avoir besoin que de souhaiter en avoir une quand on est perdu la nuit.

Préparez-vous à de nombreux dangers possibles, même s’ils semblent peu probables. Assurez-vous de toujours dire à quelqu’un où vous allez, quand vous vous enregistrez et quand vous pensez être à la maison.

  1. Ne voyagez jamais seul

Cela peut sembler agréable de voyager avec juste vous et vos pensées, mais la randonnée seule est extrêmement dangereuse. Les animaux sauvages seront plus attirés par une seule cible et vous n’aurez aucun renfort si vous subissez des blessures ou des problèmes de santé sur le sentier.

En plus, c’est bien d’avoir de la compagnie ! Cela est particulièrement vrai si vous allez faire du trekking et passer des journées dans la nature. Amenez quelqu’un pour vous aider à passer le temps et partager l’expérience.

  1. Testez votre matériel au préalable

Vous devez compter un peu sur votre équipement lorsque vous êtes dans la nature. Vous êtes isolé du confort de la maison et ne pouvez accéder à rien que vous n’ayez pas apporté avec vous. Donc, si quelque chose se brise ou s’épuise, vous ne pouvez pas vous réapprovisionner avant d’avoir de nouveau atteint la civilisation !

Pour cette raison, il est important d’utiliser un équipement de haute qualité et de le tester avant de partir en randonnée. Encore une fois, cela est particulièrement important pour les randonneurs qui utiliseront le même équipement pendant plusieurs jours ou semaines. Investissez dans du matériel de haute qualité pour vivre la meilleure expérience possible.

Dernières pensées

La randonnée et le trekking sont des moyens fantastiques de se connecter avec la nature et de garder votre esprit et votre corps en bonne santé. Ils nécessitent tous deux des compétences et des équipements différents, mais les deux activités peuvent devenir une partie épanouissante de votre vie.

À la fin de la journée, tout ce que vous avez à faire est de rester en sécurité, de planifier à l’avance et de profiter de chaque minute !

Contenu connexe

Pour améliorer votre expérience de randonnée, consultez notre équipement de randonnée recommandé. C’est l’équipement que j’utilise chaque fois que je veux passer la nuit à l’extérieur. Gardez à l’esprit, cependant, que ces articles ne sont pas nécessairement tous les articles les plus haut de gamme. Mon objectif sur cette page est de recommander des équipements dont le prix est vraiment avantageux tout en maintenant un standard de haute qualité. C’est le truc que j’utilise.

La randonnée est l’une de mes façons préférées de prendre l’air et d’explorer une nouvelle région ! Cependant, ce n’est pas toujours un passe-temps facile et il y a des risques auxquels chaque randonneur doit se préparer. Certains dangers sont hors de notre contrôle, comme le mauvais temps ou des animaux sauvages bloquant le sentier. Mais il y a d’autres erreurs faciles à éviter si vous prenez les bonnes mesures !

Si vous vous ennuyez pendant les randonnées et les voyages en sac à dos, vous pouvez ajouter du divertissement en écoutant de la musique / des podcasts, en jouant à des jeux sur le sentier, en fixant des défis personnels et en collectant des objets au bord du sentier. Voyager seul peut être ennuyeux, alors trouvez un ami ou un groupe pour vous accompagner.